Actualité

Drame de Banlo : Harouna Ouédraogo et Jacques Naré inhumés à Ouagadougou

Le Centre de contrôle des véhicules automobiles (CCVA) a procédé à l’inhumation de ses agents lynchés à mort, le 27 août 2021 à Banlo. Si la dépouille mortelle de Edmond Naba a été transférée et inhumée, le 29 août 2021, à Gaoua, les corps des agents, Harouna Ouédraogo et Jacques Naré ont été transférés puis inhumés respectivement aux cimetières de Kamboinsin et de Borgo, le lundi 30 août 2021 à Ouagadougou.

L’émotion était encore vive, le lundi 30 août 2021, au cimetière de Kambouinsin où le silence des uns et les armes des autres exprimaient le degré de l’émoi qui s’est emparé des collègues, parents, amis et autres connaissances venus rendre hommage et accompagner dans sa dernière demeure, Harouna Ouédraogo, l’un des agents du Centre de contrôle des véhicules automobiles (CCVC) tués à Banlo, dans le Sud-Ouest à la suite d’un accident mortel avec un enfant. Pour le Directeur des ressources humaines (DRH) du CCVA, Bernard Congo, celui que sa structure pleure était un agent accompli, compétent et serviable. « L’expérience et le savoir-faire de Harouna Ouédraogo avait suscité beaucoup d’espoir pour le CCVA », a-t-il ajouté. Au nom du président du Conseil d’administration du CCVA, de la directrice générale et de l’ensemble du personnel, M. Congo a présenté à l’épouse et à la famille du défunt, ses sincères condoléances.

Pour sa part, le directeur des études du contrôle et de l’audit du Centre, Désiré Zinsonni qui a conduit la délégation du CCVA a signifié que la douleur est encore vive, tant les disparus continuent de manquer dans les familles et dans leurs postes respectifs. A entendre M. Zinsonni, au-delà de la « déraison humaine », il faut s’en tenir à la volonté divine. Frère aîné du défunt, El hadj Daouda Ouédraogo, tout en réclamant justice pour son frère, a souhaité que l’Etat prenne toutes les dispositions pour éradiquer ce genre d’attitudes. A la suite de l’inhumation, une prière a été dite pour le repos de l’âme du défunt. Toujours dans la matinée d’hier lundi 30 août 2021, le corps de son collègue Jacques Naré a été transféré puis inhumé au cimetière de Borgo dans la capitale burkinabè. Deux jours avant, soit le 29 août 2021, la dépouille du 3e agent, Edmond Naba, avait été transférée et inhumée, à Gaoua.

Emmanuel BICABA

L’article Drame de Banlo : Harouna Ouédraogo et Jacques Naré inhumés à Ouagadougou est apparu en premier sur Quotidien Sidwaya.

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com