Initiative présidentielle « Produire un million de tonnes de riz » au Burkina Faso: Un atelier pour réfléchir sur la contribution des promoteurs privés

Afin de d’impliquer le secteur privé dans l’atteinte dans des objectifs dans le cadre de l’initiative présidentielle « Produire un million de tonnes de riz », le ministère de l’agriculture a organisé un atelier entre les structures publiques sur le modèle d’exploitation rizicole porté par les promoteurs privés. L’atelier qui a débuté ce 30 août, prendra fin le 1er septembre 2021.

Porter le regard sur le modèle d’accompagnement des promoteurs privés dans le cadre de l’atteinte des objectifs de l’initiative présidentielle, « produire un million de tonnes de riz » afin de rendre le Burkina Faso autosuffisant en riz, tel est le principal objectif de cet atelier dont l’ouverture a été présidée par le ministre en charge de l’agriculture, Salifou Ouédraogo. « Chaque année, le pays consomme près de 650 000 tonnes de riz grain par an. Alors que nous ne produisons qu’environ 200 000 tonnes de riz grain. Ce qui fait que nous importons plus de 450 000 tonnes de riz pour pouvoir couvrir nos besoins », s’est exprimé le ministre Salifou Ouédraogo pour expliquer l’utilité de l’initiative présidentielle qui consiste à produire un million de tonnes de riz.

Selon le ministre Salifou Ouédraogo, le modèle de production souhaité est celui de l’agrégation avec les producteurs, les collectivités territoriales, les organisations socio-professionnelles et les promoteurs privé. « Le promoteur va agréger de petites exploitations, qu’il va organiser pour le permettre de produire et avoir des contrats, ça cela sous la supervision de l’Etat », a-t-il fait savoir. Cet atelier permettra donc selon lui, d’échanger et d’ ‘’accoucher’’ d’un modèle qui sera proposé aux promoteurs privés ainsi qu’aux producteurs et aux autres structures, toujours dans l’atteinte de l’objectif « un million de tonnes de riz ».

Pour le ministre, la production d’un million de tonne de riz, nécessite l’aménagement de 50 000 hectares de terre autour des grands barrages tels que celui de Samendéni, du Sourou et de Bagré. A l’en croire, à la date d’aujourd’hui, il y a presque 20 000 hectares qui font l’object d’intention d’aménagement par les promoteurs privés. L’une des raisons pour laquelle, le ministre a invité les participants à l’atelier, à mener des réflexions afin de pouvoir faire des propositions qui vont permettre la réalisation effective de l’initiative.

Un forum de l’AGRA à Nairobi très attendu

Cet atelier se tient avec l’accompagnement de l’alliance pour la révolution verte en Afrique (AGRA). Pour le premier responsable de cette organisation qui intervient au Burkina Faso depuis 2006, l’initiative du président du Faso « produire un million de tonnes de riz », est en adéquation avec les engagements de l’organisation. Il n’a donc pas été difficile d’accompagner le projet selon lui. « L’atelier (…) rendre en droite ligne avec la mission d’AGRA qui est vraiment d’accompagner les pays à une transformation structurelle de leur secteur agricole. C’est dans ce sens que nous avons accompagné le gouvernement qui a lancé l’initiative « produire un million de tonnes de riz sous le leadership du président du Faso », s’est exprimé Jule Somé, le représentant pays de l’AGRA au Burkina Faso.

Il faut noter que la session 2021 du sommet du Forum pour la Révolution Verte en Afrique se tiendra à Nairobi au Kenya du 07 au 10 septembre 2021. Tout en saluant l’AGRA pour son intervention au Burkina Faso, le ministre Salifou Ouédraogo a laissé entendre que le Burkina Faso attend beaucoup de ce sommet à venir. « Ce forum va permettre au Burkina Faso de pouvoir rencontrer les partenaires techniques et financiers parce que nous avons besoin d’investissement. (…) Nous avons plusieurs projets que nous allons les soumettre et ensemble nous allons discuter pour voir comment on peut les opérationnaliser afin de contribuer à l’atteinte surtout de produire un million de tonnes de riz », a conclu Salifou Ouédraogo.

Faso7

L’article Initiative présidentielle « Produire un million de tonnes de riz » au Burkina Faso: Un atelier pour réfléchir sur la contribution des promoteurs privés est apparu en premier sur Faso7.

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com