Actualité

Valorisation des métiers de l’esthétique :  la FAHSC/BF outille des acteurs du domaine

La Fédération des artisans de l’hygiène et soins corporels du Burkina Faso (FAHSC/BF), était face à la presse le samedi 28 août 2021 à Ouagadougou. Les échanges ont porté sur son projet de grande formation nationale au profit de ceux et celles qui exercent dans le domaine de l’esthétique en soin de visage, de la coiffure, le massage, et le makup. C’était en présence de Seydou Lengrélé, représentant du président du Conseil national de la jeunesse, parrain de la cérémonie.  

 La Fédération des artisans de l’hygiène et soins corporels du Burkina Faso (FAHSC/BF), a fait de la promotion des différents métiers liés à l’esthétique son cheval de bataille. Pour ce faire, elle a initié un projet dénommé ‘’grande formation nationale ‘’, qui se déroulera dans toutes les 13 régions du Burkina Faso.  Débuté à Ouagadougou depuis le 25 août dernier, ce projet permettra d’outiller 30 esthéticiens et esthéticiens professionnels en soin de visage, 30 en makup, et 30 en massage, soit 90 bénéficiaires par région. Selon Youssouf Kaboré, coordonnateur de la FAHSC/BF, le secteur de l’esthétique emploie de nombreuses personnes et joue un rôle capital dans la société.

Malheureusement, déplore le coordonnateur, c’est un domaine méconnu et même négligé.  C’est pourquoi, la fédération a voulu par cette formation d’une part renforcer les capacités des acteurs et d’autre part communiquer afin de mieux valoriser le secteur. A en croire le premier responsable de la FAHSC/BF, les objectifs spécifiques sont les suivants : susciter l’esprit de cohésion, de patriotisme et paix chez les bénéficiaires afin qu’ils servent de relais  dans chaque région ; inculquer les techniques et bonnes pratiques en esthétique ; inviter les acteurs à formaliser leurs entreprises ; inviter les acteurs à s’enrôler à la carte professionnelle d’artisan ;  et enfin promouvoir  la FAHSC/BF auprès des autorités administratives, coutumières, et religieuses de chaque région.

Quant à Seydou Lengrélé, il a au nom du président du Conseil national de la jeunesse félicité les initiateurs de cette formation, qui contribue au développement de l’entrepreneuriat et de l’autonomisation des jeunes au Burkina Faso. Par ailleurs, Il a réaffirmé la disponibilité du CNJ/BF, à toujours accompagner la FAHSC/BF, pour l’atteinte de ses objectifs.

Michel CABORE

L’article Valorisation des métiers de l’esthétique :  la FAHSC/BF outille des acteurs du domaine est apparu en premier sur FasoPiC.

Comments

comments

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com