Politique

Réconciliation nationale au Burkina : Zéphirin Diabré a reçu le plan d’action du réseau des parlementaires en charge de la question

Le ministre d’Etat en charge de la réconciliation nationale, Zéphirin Diabré, a reçu, ce jeudi 2 septembre 2021 dans son cabinet, une délégation du réseau des parlementaires pour la sécurité, la réconciliation nationale et la lutte contre le communautarisme au Burkina.

Il a été question de la remise du plan d’action sur la réconciliation nationale et la sécurité élaboré par le réseau des parlementaires pour la sécurité, de la réconciliation nationale et la lutte contre le communautarisme au Burkina. Un plan d’action triennal qui, selon le président du réseau, Sayouba Ouédraogo, sera mené au cours du dernier trimestre de l’année 2021. Ce sont donc ces activités qui ont été présentées au ministre d’Etat en charge de la réconciliation nationale.

Zéphirin Diabré, ministre d’Etat en charge de la réconciliation nationale

En ce qui concerne les activités prévues dans le plan d’action, Sayouba Ouédraogo a fait savoir qu’il y aura des visites au niveau des sites des déplacés internes, des rencontres avec les forces de défense et de sécurité, etc. « Et notre plan d’action a été bien accueilli par le ministre d’Etat. Il nous a donné des conseils et fait des propositions pour son amélioration », a-t-il laissé entendre.

Sayouba Ouédraogo, président du réseau des parlementaires

Le ministre d’Etat en charge de la réconciliation nationale, Zéphirin Diabré, a pour sa part indiqué sa satisfaction du fait qu’au sein de la représentation nationale, des élus prennent à bras le corps la question de la réconciliation nationale, se constituent en réseau pour contribuer à la sensibilisation et appuyer les actions du gouvernement dans ce domaine. « L’étape d’aujourd’hui est une concrétisation de leur engagement, puisqu’ils ont déjà arrêté un certain nombre d’activités. Ce qui donne satisfaction et une immense joie, parce que les activités prévues sont très indiquées et encourageantes », a dit le ministre Diabré.

Remise du document comportant le plan d’action triennal du réseau des parlementaires pour la sécurité, la réconciliation nationale et la lutte contre le communautarisme

Le réseau des parlementaires pour la sécurité, la réconciliation nationale et la lutte contre le communautarisme a été mis sur pied en juillet 2021, selon son président, à la suite de la création du ministère d’Etat en charge de la réconciliation nationale. Sayouba Ouédraogo estime que la question de la réconciliation nationale est une question qui concerne tout le monde et, en tant que représentants des Burkinabé, il était tout à fait normal que les membres du parlement prennent des initiatives pour accompagner le gouvernement. L’élaboration de ce plan d’action, premier du genre, est la preuve de leur engagement.

Yvette Zongo
Lefaso.net

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com