Actualité

Société civile : Madi de Eddie Ouédraogo dénonce un « acharnement sans raison » de la gendarmerie nationale

« Cela fait la 3e fois, que je suis convoqué à la gendarmerie, je ne comprends plus rien » a réagi Madi de Gounghin, joint au téléphone par L’InfoH24.Info, ce vendredi 3 septembre 2021. « Je suis en route pour répondre à une 3e convocation de la gendarmerie nationale. Après une première audition, puis une deuxième, me voici en route pour la gendarmerie nationale pour des raisons que j’ignore », a-t-il réagi.

Selon les propos recueillis par l’InfoH24.info, Madi de Eddie Ouédraogo déclare : « Depuis avant-hier, on me fait venir à la gendarmerie, on me fait repartir, on me fait revenir, et on me dit encore de revenir ce soir 3 septembre 2021 ; je m’apprête pour y aller, je ne sais pas qu’est-ce qu’ils me veulent au juste. Vous savez, Courrier Confidentiel, avait publié un article sur les dépenses irrégulières au niveau de la présidence du Faso, qui incriminait le directeur de cabinet ; nous on a partagé seulement ; c’est à cause de ça qu’on me fatigue comme si je suis la source ».

Puis d’ajouter : « Je ne veux pas d’un avocat ; ce n’est pas sérieux, il faut que les gens arrêtent, ils sont en train de nous pistonner, de s’en prendre à tout le monde. Si, ce n’est pas pour me fatiguer, est-ce que je suis le seul à avoir partagé l’article sur la toile. Ce sont des milliers de jeunes qui ont partagé, pourquoi c’est moi qu’on fatigue. Ce n’est pas quand même pas sérieux ».

Madi de Eddie Ouédraogo, est connu comme acteur de la société civile, qui se prononce souvent sur des questions politiques.

L’article Société civile : Madi de Eddie Ouédraogo dénonce un « acharnement sans raison » de la gendarmerie nationale est apparu en premier sur INFOH24 – Actualités et Infos au Burkina Faso et dans le monde.

Comments

comments

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com