Actualité

Société civile : Le Mouvement citoyen du renouveau devient Mouvement endogène

Le Mouvement citoyen du renouveau a animé une conférence de presse, le vendredi 3 septembre 2021 à Ouagadougou, pour informer qu’il a changé de nom pour devenir Mouvement endogène. A la même occasion, il a annoncé le programme de la célébration du 74e anniversaire de la reconstitution de la Haute- Volta, actuel Burkina Faso.

Porté sur les fonts baptismaux en 2019, le Mouvement citoyen du renouveau devient le Mouvement endogène (ME). Pour informer l’opinion publique de ce changement de dénomination, le président de l’organisation, Harouna Kaboré, par ailleurs ministre en charge du commerce, a animé une conférence de presse, le vendredi 3 septembre 2021, à Ouagadougou. Selon lui, ce changement de dénomination se justifie par le fait que le développement du Burkina Faso ne pourra se faire qu’en comptant sur les forces du peuple burkinabè. A cet effet, il a décrit le ME comme un cadre original d’analyse, de proposition et d’action d’où le triptyque Converser – Converger – Convertir. Ainsi, a-t-il défini, il s’agit de converser pour établir un dialogue véritable entre les citoyens, converger pour que les idées tendent vers un but commun et convertir pour transformer une vision commune en action pour le peuple.

Harouna Kaboré a déclaré que les objectifs visés par le ME sont, entre autres, de travailler à l’élévation de la conscience patriotique des populations et mener des activités de formation, de plaidoyer et des campagnes de sensibilisation sur tout sujet concourant au développement du Burkina Faso. «Notre slogan c’est : endogène, nous sommes les citoyens du renouveau », a confié le président du Mouvement. En réponse à une question de la presse, le président du ME, Harouna Kaboré, a indiqué que sa structure n’est pas un parti politique mais un mouvement citoyen. « Nous avons choisi de faire ce type d’organisation parce que nous pensons qu’il peut contribuer à l’édification de l’Etat-nation et du développement endogène », a-t-il conclu.

Le principal animateur de la conférence de presse a également annoncé le programme d’activités de la célébration du 74e anniversaire de la reconstitution de la Haute Volta, actuel Burkina Faso, par le ME, le 4 septembre 2021. Ainsi, deux panels sur le thème « Reconstitution de la Haute Volta : repère pour un sursaut patriotique dans la constitution de l’Etat- nation », dans la capitale burkinabè et des projections-débats de films sur le thème dans les 13 régions du pays.

La célébration s’est achevée par une séance d’aérobic au monument des Héros nationaux, le dimanche 5 septembre. M. Kaboré a indiqué que le 4 septembre 1947 est un repère qui devrait permettre de travailler afin de continuer à édifier l’Etat- nation. Pour lui, cette date est l’aboutissement d’une lutte patriotique unitaire, glorieuse et victorieuse. De ce fait, il a déploré, le fait qu’elle ne soit pas célébrée à la hauteur de sa valeur symbolique. « A quand un boulevard, un monument ou une université dédié au 4 septembre 1947 ? Il est temps de donner à cette date sa vraie place dans les événements majeurs célébrés au Burkina Faso », a souhaité Harouna Kaboré.

Bintou SORE (Stagiaire)

L’article Société civile : Le Mouvement citoyen du renouveau devient Mouvement endogène est apparu en premier sur Quotidien Sidwaya.

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com