Les intervenants du secteur agricole réfléchissent sur les systèmes alimentaires durables et résilients pour l’Afrique

NAIROBI, Kenya, le 6 septembre 2021: Les agriculteurs, les chefs d’État et autres responsables gouvernementaux, les scientifiques agricoles et les représentants du secteur privé et de la société civile se réunissent pour la 11e édition du Sommet AGRF afin de discuter des moyens de créer un système alimentaire durable et résilient en Afrique.

Le forum de cette année, qui a pour thème “Les voies vers le redressement et les systèmes alimentaires résilients”, donnera lieu à une discussion approfondie avec divers dirigeants africains sur les moyens d’accélérer le processus de création et de développement des systèmes alimentaires africains. L’Alliance pour une révolution verte en Afrique (AGRA) est l’un des partenaires de cette édition organisée par le gouvernement du Kenya.

Prenant la parole lors du sommet qui se déroulera du 7 au 10 septembre, Madame le Dr Agnes Kalibata, présidente de l’AGRA, a souligné la nécessité de relever de toute urgence les défis qui entravent les systèmes alimentaires durables, tels que la pauvreté et la faim, les effets néfastes du changement climatique et les problèmes liés à la santé.

“C’est l’occasion pour le continent de définir ensemble les mesures à prendre pour remettre sur pied nos systèmes alimentaires. Nous devons mettre l’accent sur la stimulation de notre productivité et sur la mise au point innovante de notre système alimentaire dans son ensemble afin d’assurer la sécurité alimentaire et nutritionnelle pour tous”, a déclaré Madame le Dr Agnes Kalibata.

Le Sommet AGRF 2021 est primordial pour l’avenir du secteur agricole africain. Il s’agit d’un moment décisif pour mettre en lumière et concrétiser un grand nombre d’engagements et d’innovations politiques, réglementaires et financiers que le continent a réalisés et dont il a besoin pour faire avancer les engagements pris lors du Sommet des chefs d’État de Malabo et pour atteindre les objectifs de développement durable.

Cette édition propose également une salle de marché virtuelle 2021 pour l’agroalimentaire, une plateforme qui a pour but de nouer de nouveaux accords et engagements commerciaux. Grâce à la salle de marché virtuelle, les entreprises du secteur agricole et agroalimentaire ont la possibilité d’accéder à des solutions de financement, de mentorat et d’entrée sur le marché pour soutenir leurs objectifs de croissance. Elle offre également aux gouvernements la possibilité de présenter des opportunités d’investissement, de promouvoir des incitations à l’investissement et de dialoguer avec les investisseurs intéressés. Les participants examineront également les accords commerciaux et les possibilités de partenariat qui favorisent l’approvisionnement auprès des petits exploitants agricoles africains.

Il faut aussi souligner que le Sommet AGRF 2021 comprendra également le Forum des agriculteurs, l’annonce du Prix africain de l’alimentation 2021 et la publication du Rapport sur l’état du secteur agricole africain de cette année. Le président du conseil d’administration de l’AGRA et ancien premier ministre éthiopien, le Dr Hailemariam Dessalegn, prendra aussi part à ce sommet.

A propos de l’AGRA

L’AGRA est un organisme centré sur l’agriculteur, dirigé par des Africains et basé sur les partenariats. Il s’efforce de faire passer les petits exploitants agricoles d’une lutte solitaire pour la survie à une activité prospère. En collaboration avec ses partenaires – dont des gouvernements africains, des chercheurs, des partenaires au développement, le secteur privé et la société civile – le travail de l’AGRA vise principalement les petits exploitants agricoles – hommes et femmes qui cultivent généralement des cultures de base sur deux hectares ou moins. L’AGRA a beaucoup appris des efforts déployés au cours de sa première décennie d’existence et est aujourd’hui reconnue à travers le continent comme une voix forte en faveur du développement rural africain, d’une économie agricole prospère et du soutien à des milliers de petites entreprises africaines et à des millions de familles africaines pour améliorer l’agriculture comme moyen d’assurer la sécurité alimentaire et d’améliorer leurs moyens de subsistance.

A propos de l’AGRF

Organisé pour la première fois en 2006 sous le nom de Conférence sur la révolution verte en Afrique (AGRC), le Forum sur la révolution verte en Afrique a été accueilli par Yara International ASA en Norvège. La conférence a ensuite été délocalisée en Afrique en 2010 sous l’impulsion de l’ancien secrétaire général des Nations unies, Kofi Annan, qui a surveillé sa transition vers une identité africaine. Le Forum consiste désormais en un événement annuel combiné à des plateformes et activités thématiques tout au long de l’année afin de garantir une progression continue dans le temps. Le Kenya est le troisième pays, après le Rwanda et le Ghana, à accueillir deux fois l’événement, après avoir accueilli avec succès l’édition 2016. Par la suite, le Rwanda accueillera l’événement tous les deux ans, après avoir été nommé siège de l’AGRF. D’autres pays membres de l’AGRF accueilleront le Forum dans les années intermédiaires. Selon sa configuration actuelle, l’AGRF est organisé par le Groupe des partenaires de l’AGRF, une coalition d’organismes qui s’intéressent à la transformation de l’agriculture en Afrique. 

L’article Les intervenants du secteur agricole réfléchissent sur les systèmes alimentaires durables et résilients pour l’Afrique est apparu en premier sur Faso7.

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com