Burkina Faso : Les projets de textes d’application du Code communautaire de l’Artisanat de l’UEMOA en cours de validation

Un atelier portant sur la validation des projets de textes d’application du Code communautaire de l’artisanat de l’Union économique et monétaire Ouest Africaine (UEMOA) au Burkina Faso, a débuté ce mercredi 8 septembre 2021 à Ouagadougou. Ce code vise à promouvoir le développement du secteur de l’artisanat dans les États membres de l’UEMOA.

A travers cet atelier, ce sont au total 4 projets de textes d’application du Code communautaire de l’artisanat de l’Union Économique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) de l’UEMOA au Burkina Faso qui seront validés.

Ces projets d’arrêtés portent respectivement sur les conditions de délivrance de l’avis technique de l’autorité compétente pour la constitution des organisations professionnelles d’artisans (OPA) ; sur les liens organisationnels entre les organisations professionnelles d’artisans et la Chambre des Métiers de l’Artisanat du Burkina Faso ainsi que ses démembrements au niveau régional ; sur les création, attributions, composition et fonctionnement d’une Commission d’examen des demandes d’agrément et enfin sur la fixation des conditions d’obtention d’un agrément attestant des capacités ou compétences techniques de l’artisan ou de l’entreprise artisanale.

C’est Adama Ouattara, conseiller technique du ministre délégué en charge de l’Artisanat qui a présidé cette activité. Selon lui, ces textes viendront renforcer l’organisation des artisans et leur donneront la capacité de mettre en place des entreprises artisanales. Notons par-là que ce sont au total 100 personnes qui se sont retrouvées pour ces travaux de validation. Il s’agit d’artisans et de représentants de l’administration publique.

Également, Germaine Compaoré, la présidente de la Chambre des Métiers de l’Artisanat, a indiqué que l’application du Code communautaire de l’artisanat l’UEMOA permettra de mieux réorganiser le secteur en tenant compte des corps de métiers dans les différentes branches d’activités au Burkina Faso.

Rappelons que le Code communautaire de l’artisanat de l’UEMOA, fort de 87 articles, a été adopté en 2014. Il sert à appuyer le développement du secteur de l’artisanat dans les États membres de l’Union. Il vise également à favoriser la mobilité des professionnels du secteur au sein de l’espace UEMOA qui garantit, par ailleurs, la libre circulation des personnes, des biens, des services et des capitaux ainsi que le droit d’établissement des personnes exerçant une activité indépendante ou salariale.

Josué TIENDREBEOGO

Faso7

L’article Burkina Faso : Les projets de textes d’application du Code communautaire de l’Artisanat de l’UEMOA en cours de validation est apparu en premier sur Faso7.

Comments

comments

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com