Economie

Arrondissement N°2 de Bobo-Dioulasso : Le budget de 2022 s’élève à 120 millions de francs CFA

Le conseil municipal de l’arrondissement N°2 de Bobo-Dioulasso a tenu, les 9 et 10 septembre 2021, sa troisième session ordinaire. Huit points étaient inscrits à l’ordre du jour, dont l’examen et l’adoption du budget primitif, gestion 2022. A l’issue des travaux, le budget final adopté pour 2022 est de 120 millions de francs CFA.

Au cours de cette session, il y a eu également des échanges entre la SONABEL et les conseillers sur la situation des zones non-couvertes par le réseau d’électricité, une communication sur la mise en œuvre du projet Target Malaria, l’examen et l’adoption d’un projet de délibération portant validation des procès-verbaux des assemblées générales de renouvellement des bureaux des Conseils villageois de développement des villages rattachés à l’arrondissement 2, etc.

Les conseillers.

Après la présentation du budget primitif par la comptable de la mairie, certains points ont fait l’objet de débats. La comptable a souligné que certains dysfonctionnements sont liés à des problèmes de trésorerie. Aussi, certains contrats avec les prestataires ont fait l’objet de débats. Il y a notamment le prestataire chargé de l’assainissement à la mairie qui ne respecte pas certaines clauses du contrat. Certains conseillers ont demandé la rupture immédiate du contrat mais le maire a prôné le dialogue pour connaître les raisons exactes des manquements avant de prendre une décision.

A l’issue des discussions, le budget final adopté pour 2022 est de 120 millions de francs CFA, dont 72 millions pour le fonctionnement, 47 millions pour l’investissement et 60 millions pour les recettes de fonctionnement.

Zezouma Paulin Sanou, maire de l’arrondissement 2 de Bobo-Dioulasso.

Les axes prioritaires du budget, selon le maire de l’arrondissement 2, Zezouma Paulin Sanou, sont le fonctionnement et l’assainissement dans l’arrondissement. Cependant, il souligne qu’ils n’ont pas de financement mais solliciteront l’Etat pour appuyer financièrement la commune et les arrondissements. Le maire juge le budget de dépenses bien insuffisant mais dit s’en tenir à cela, comptant sur l’accompagnement de la commune pour certains points.

Pour ce qui concerne le renouvellement des bureaux des Conseils villageois de développement des villages rattachés à l’arrondissement 2, le maire mentionne que cela a été effectif, sauf dans le village de Kimidougou où il y a de petits problèmes. Cependant, ils sont toujours en discussions pour trouver un consensus.

Haoua Touré
Lefaso.net

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com