Politique : Le PS-Burkina s’auto-dissout et se rallie au MPP

Le Parti socialiste du Burkina (PS-Burkina) a annoncé, ce 15 septembre 2021, sa dissolution et celle de toutes ses instances sur toute l’étendue du territoire national et au niveau international. Par cet acte, le parti déclare sa fin et se fusionne au Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), parti au pouvoir au Burkina Faso.

Boubacar Balima, Président du Parti socialiste du Burkina (PS-Burkina), en conférence de presse ce mercredi 15 septembre 2021 a mis fin aux activités du parti qu’il dirige. De commun accord, les militants ont décidé « de la dissolution du parti et de ses instances sur toute l’étendue du territoire national et au niveau international ».

Aussi, les militants ont pris une motion portant sur la « liquidation des biens matériels et immatériels de PS-Burkina à un parti politique poursuivant les mêmes objectifs ». Le choix a été donc été porté sur le parti au pouvoir, le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP).

Selon Boubacar Balima, « ce choix se fonde sur l’ambition et l’engagement des militants et militantes à travailler davantage pour l’encrage démocratique, la préservation des acquis démocratiques et la promotion des libertés individuelles ».

Désormais, le Parti socialiste du Burkina (PS-Burkina) invite ses militants à s’engager auprès du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), à compter de ce mercredi 15 septembre 2021.

Faso7

L’article Politique : Le PS-Burkina s’auto-dissout et se rallie au MPP est apparu en premier sur Faso7.

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com