Burkina Faso : Toujours Débordé par des demandes de soutien, le ministère en charge de la réconciliation nationale clarifie les choses

Dans un communiqué publié le 17 septembre 2021 le ministère en charge de la Réconciliation nationale et de la cohésion sociale (MRNCS) a tenu à informer le public qu’il ne dispose pas de budget pour accompagner les activités initiées par les structures associatives pour la promotion de la cohésion sociale et la réconciliation nationale et les personnes physiques demandant un soutien financier.

Selon le ministère, dans un précédent communiqué publié le 10 Juin 2021, il avait signifié au public qu’il ne pouvait pas accompagner financièrement les demandes de soutien émises par les diverses structures associatives et personnes physiques qui souhaitaient son parrainage dans le cadre d’activités de promotion de la cohésion sociale et de la réconciliation nationale.

Malgré ce communiqué, le MRNCS dit continuer de recevoir des demandes de soutien financier de la part de structures associatives, de personnes physiques ou de groupes de personnes, de victimes de faits administratifs ou politiques passées, et dont les dossiers n’ont toujours pas été vidés, approchent le ministère ou le ministre à titre privé.

Le Ministère qui dit se réjouir de l’engouement que suscite les questions de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale, a rappelé une fois de plus qu’il est dans l’incapacité de répondre favorablement aux demandes de soutien, et ce, pour le fait qu’il ne dispose pas de ressources financières destinées à ces demandes. « Le MRNCS est au regret d’informer à nouveau les uns et les autres, qu’il ne dispose pas d’un budget pour appuyer les différentes initiatives lancées pars les uns et les autres en soutien à la réconciliation nationale et à la cohésion », peut, on lire dans le communiqué du ministère dont Zephyrin Diabré est à la tête.

Aussi, le département de Zéphirin Diabré dit comprendre la situation difficile que traversent les Burkinabè qui attendent le traitement de leur dossier afin de percevoir les compensations financières. Toutefois, il dit ne pas disposer de budget pour venir en aide en ces personnes.« Il n’est malheureusement pas de la mission du ministère de traiter ces dossiers dans le fond et le ministère n’a reçu aucun budget pour venir en aide aux personnes qui sont dans l’attente du règlement de leurs dossiers», est-il indiqué dans le communiqué.

Ismaël GANAME (Stagiaire)

Faso7

L’article Burkina Faso : Toujours Débordé par des demandes de soutien, le ministère en charge de la réconciliation nationale clarifie les choses est apparu en premier sur Faso7.

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com