Politique

Situations en Guinée et au Mali : Le groupe parlementaire CDP appelle la CEDEAO à se mettre en adéquation avec les aspirations des peuples

A la faveur de la cérémonie d’ouverture de ses journées, ce mercredi 22 septembre 2021 à Kombissiri (à une cinquantaine de kilomètres au sud de la capitale), le groupe parlementaire de l’ancien parti au pouvoir, le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, 1996-2014) a interpellé la CEDEAO dans la gestion des crises et s’est prononcé sur l’actualité au Mali.

Dans un tour d’horizon de l’actualité internationale, le président du groupe parlementaire CDP, Achille Tapsoba, a marqué un arrêt sur l’actualité en Guinée-Conakry et au Mali. « Il me semble simplement important d’inviter la CEDEAO, notre organisation sous-régionale commune, à se mettre en adéquation avec les profondes aspirations des peuples et non s’attaquer aux coups de force militaires, qui se présentent comme des conséquences des coups d’État constitutionnels opérés par les gouvernants », a interpellé le président du groupe parlementaire, Achille Tapsoba.

Sur les derniers développements de la situation au Mali, les élus ont également affiché leur position.

« En République du Mali, les discussions sur le déploiement de para-militaires russes pour aider à la lutte contre le terrorisme et la protection de l’intégrité territoriale ravivent de vieux souvenirs pour Bamako qui, il fut un temps, collaborait étroitement avec Moscou. Même si cette situation est perçue d’un mauvais oeil par la France, elle ne doit tout de même pas denier à un pays indépendant, le droit de choisir ses alliés dans des situations tumultueuses comme celles actuelles », soutient le groupe parlementaire CDP à travers le discours de son président à l’ouverture des travaux.

LeFaso.net

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com