72 H du conseiller SONAR au Burkina Faso : Un don de sang initié pour « sauver des vies »

La Société Nationale d’Assurance et de Réassurance (SONAR), a organisé ce vendredi 24 septembre 2021, une journée de don de sang au sien de son siège sis à Ouagadougou. Cette activité entre dans le cadre de la célébration des 72 heures du conseiller SONAR, placée sous le thème, « Ethique et efficace dans les actions commerciales marquée par un contexte de défis sécuritaire et sanitaire » et qui a débuté ce jeudi 23 septembre 2021.

Dans le but de participer à sauver des vies, la Société Nationale d’Assurance et de Réassurance (SONAR) a organisé une journée de don sang à Ouagadougou. A cette occasion, des membres du personnel de l’institution et d’autres volontaires ont répondu présent. C’est le cas du directeur général adjoint de SONAR IARD, Jean Marie Vianney Beyi. Pour lui, en cette période de paludisme, donner son sang afin de permettre de prendre en charge des malades, est un acte salutaire. « Je joue un rôle social et ça me permet d’être utile à quelqu’un », s’est-il exprimé.

L’initiative lancé par la SONAR, n’a pas laissé les populations riveraines insensibles. En effet, plusieurs personnes bien que n’étant pas membres la SONAR, sont venues donner leur sang. Abdoul Aziz Sia était l’une de ces personnes-là. Selon lui, il n’avait jamais donné son sang avant. « J’ai appris la nouvelle qu’il y a don de sang à la SONAR et cela m’a fait plaisir de venir donner mon sang pour sauver des vies », a-t-il laissé entendre, visiblement satisfait.

Selon le directeur général de la SONAR, Thomas Zongo, son organisation initie chaque année une journée de don de sang pour accompagner le Centre national de transfusion sanguine (CNRST). La journée concerne le personnel de la SONAR ainsi que les personnes qui ont la volonté de donner leur sang. « Chaque année, il y a cet effort qui est fait pour accompagner donc le Centre de transfusion sanguine. Il arrive des moments où dans nos hôpitaux il y a un manque de sang et par cette contribution, la SONAR apporte le peu de contribution à l’appui donc de l’activité de nos hôpitaux pour sauver des vies pour ceux qui sont en manque de sang », a-t-il fait savoir.

“Offrir aux clients le meilleur du monde digital et du monde physique”

Jean Marie Vianney Beyi a également tenu à inviter toute personne n’ayant pas encore donné son sang à le faire ne serait-ce qu’une fois par an. « Personne n’est à l’abri d’un besoin de sang et je ne pense pas que quelqu’un qui est dans un besoin pressant de sang pour continuer à vivre va à la limite supplier les autres de donner leur sang. C’est pour dire que ce qui arrive aux autres peut arriver à tout le monde. Il est vraiment nécessaire qu’on se donne l’obligation de donner le sang ne se reste qu’une fois par an », a-t-il lancé.

Il faut noter qu’au sein de la SONAR, il y a deux sociétés à savoir, la société IARD qui s’occupe de l’assurance des dommages et des biens et la société SONAR-Vie qui est chargée de l’assurance des personnes. Selon le directeur général Thomas Zongo, l’ambition de la SONAR est d’offrir aux clients le meilleur du monde digital et du monde physique, c’est-à-dire que les clients peuvent souscrire à des produits d’assurance en restant chez soi ou se déplacer dans une agence SONAR.

Lazard KOLA

Faso7

L’article 72 H du conseiller SONAR au Burkina Faso : Un don de sang initié pour « sauver des vies » est apparu en premier sur Faso7.

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com