Politique

Processus de réconciliation au Burkina : La coordinatrice-résidente du système des nations-unies et l’ambassadeur de Turquie chez Zéphirin Diabré

Le ministre d’Etat, ministre auprès du président du Faso, chargé de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale, Zéphirin Diabré, a reçu, jeudi 23 septembre 2021, la coordinatrice-résidente du système des nations-unies, Barbara Manzi, et l’ambassadeur de la République de Turquie au Burkina, Nilgun Erdem Ari. Au cœur des échanges, le processus de réconciliation nationale.

« En tant que coordinatrice du système des nations-unies, c’est fondamental que je puisse rencontrer les différents ministres qui ont dans leur agenda, des sujets importants, comme celui de la réconciliation nationale. Alors, j’ai félicité le ministère de la Réconciliation nationale et de la cohésion sociale pour le travail déjà abattu et j’ai réaffirmé le soutien des nations-unies » a expliqué à sa sortie, la coordinatrice-résidente du système des nations-unies, Barbara Manzi

Elle a dit observer que « beaucoup de bonnes choses sont en train d’être faites, surtout au niveau communautaire », pour la réconciliation nationale. Barbara Manzi a ensuite réaffirmé le soutien des nations-unies au processus en cours, y compris à travers des échanges d’expériences dans la région et dans le monde, pour améliorer le système de réconciliation nationale.

Le ministre avec la coordinatrice-résidente du Système des Nations-unies

Le ministre d’Etat, ministre auprès du président du Faso, chargé de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale, Zéphirin Diabré, a, lui, félicité son hôte pour la démarche et les actions du système des nations-unies au Burkina.

Il a ensuite rappelé que le Forum national de la réconciliation aura lieu du 17 au 23 janvier 2022, soulignant qu’au-delà de l’appui dont bénéficie son ministère, le Burkina a besoin de s’inspirer d’expériences réussies en la matière dans d’autres pays.

Même sujet avec l’ambassadeur de la République de Turquie au Burkina, Nilgun Erdem Ari, qui dit inscrire sa visite dans la dynamique de consolidation des relations entre son pays et le Burkina.

« Nous avons échangé sur des projets en rapport avec la sécurité, l’économie et, bien entendu, la cohésion sociale qui touchent directement la population », a-t-elle déclaré.

Zéphirin Diabré et l’ambassadeur de la Turquie

La diplomate a également annoncé le renforcement des projets turcs au Burkina, aux fins d’impacter positivement le bien-être des populations burkinabè. Sur le volet relatif à la lutte contre l’insécurité, elle a souligné la contribution de son pays dans la formation et le renforcement de capacités.

L’occasion fut également propice pour le ministre d’Etat Zéphirin Diabré de souhaiter aux deux personnalités, un bon séjour au Burkina.

O.H.L
Lefaso.net

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com