Lutte contre la radicalisation : 150 jeunes des pays du G5 Sahel réunis bientôt à Ouagadougou

Le Forum des jeunes du G5 Sahel sur la paix et la sécurité en Afrique a été présenté ce mercredi 06 octobre 2021 à Ouagadougou, par son comité d’organisation. Il s’agit d’un projet qui a été mis en place par l’association EducomnuniAfrik et qui va se tenir les 14 et 15 octobre 2021 dans la capitale burkinabè, sous le thème, « Engager les jeunes dans la prévention et la lutte contre la radicalisation et l’extrémisme violent au Burkina Faso, à travers l’éducation aux médias et à l’information ».

Du 14 au 15 octobre 2021, ce forum va accueillir 150 participants venus du Burkina Faso, du Mali, du Tchad, du Niger et de la Mauritanie. Cette messe aura pour thème « Engager les jeunes dans la prévention et la lutte contre la radicalisation et l’extrémisme violent au Burkina Faso, à travers l’éducation aux médias et à l’information ». Selon les initiateurs, l’objectif ce forum est de valoriser le rôle des jeunes de l’Afrique subsaharienne en général et du G5 sahel en particulier, dans la culture de la paix face à l’insécurité.

« Il ne faut pas que la jeunesse de notre sous-région, qui a beaucoup de problèmes, pense que la responsabilité incombe uniquement aux dirigeants. Les jeunes doivent s’affirmer davantage en développant une culture citoyenne », a déclaré Serge Théophile Balima, Président du Comité de ce forum.

Notons que ce rendez-vous des jeunes du G5 Sahel est l’initiative de l’association EducomnuniAfrik, en collaboration avec le Centre Africain d’Etudes et de Recherche sur le Terrorisme au sein de l’Union Africaine, l’UNESCO et le Haut-Commissariat des Nations Unies des Droits de l’Homme.

Du côté financier, Nina Kady Diallo, chargée de Programme a fait savoir que ce futur forum a bénéficié de l’appui financier de l’Ambassade du royaume des Pays-Bas, partenaire officiel. « L’ambassade du Royaume des Pays – Bas, nous a apporté un soutien technique et financier pour la mise en œuvre de ce projet. Cet appui financier s’élève à une hauteur de 35 925 000 FCFA », a-t-elle déclaré.

A l’issu de ce forum, des prix seront décernés aux lauréats du prix du meilleur engagement des jeunes en faveur de la paix et de la sécurité, lancé le 1er Juillet 2021. Les prix sont classés en trois catégories +à savoir le Prix du jeune leader engagé en faveur de la paix et de la sécurité en Afrique, le prix de la meilleure femme engagée en faveur de la paix et de la sécurité en Afrique et le prix d’Honneur.

Serge Théophile Balima est revenu sur la particularité de ce forum. « C’est une des rare fois où on arrive à réunir les jeunes de ces pays qui sont concernés par le même problème, la paix et la question d’insécurité. Elle est noble et mérite d’être soutenue de bout en bout », a-t-il indiqué.

EducomnuniAfrik est une association de jeunesse créée en 2012 au Burkina Faso dans le but de promouvoir l’éducation aux media et à l’information. Ses cibles principales sont les jeunes de 12 à 35 ans et elle intervient dans les villes et les zones rurales du Burkina Faso.

Flora Younga (Stagiaire)

Faso7

L’article Lutte contre la radicalisation : 150 jeunes des pays du G5 Sahel réunis bientôt à Ouagadougou est apparu en premier sur Faso7.

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com