Nouveau Sommet Afrique France : 11 jeunes Africains parlent « sans filtre » au président français

Les mots n’ont pas été toujours tendres. Le langage a été sans tabou et sans diplomatie. 11 jeunes Africains ont traduit au président français Emmanuel Macron comment ils entrevoient la relation entre l’Afrique et la France dans les 10 prochaines années.

Que seront les relations entre l’Afrique et la France d’ici 2030 ? Arthur Banga, membre de la société civile ivoirienne, a énuméré au président Macron, les articulations de cette perspective. 

Assumer son histoire. Les 11 jeunes Africains ont souhaité que la France assume sa responsabilité dans son passé avec l’Afrique.

Restituer le  patrimoine africain. Ils ont également abordé la question des oeuvres du patrimoine africain retenues en France, qui doivent être restituées à l’Afrique.

Rééquilibrer la relation. Relation de dominant à dominé issue de l’histoire de la colonisation, les jeunes Africains voient l’horizon 2030 comme l’ère du rééquilibrage des rapports, afin que l’Afrique et la France puissent parler « d’égal à égal ».

De l’aide au partenariat. Le rapport entre les deux entités devra quitter l’ère de l’aide pour entrer dans celle du partenariat et de la co-construction.

Exit le F CFA. Vestige de l’époque coloniale, les interlocuteurs du premier magistrat français veulent que le F CFA prenne le large et laisse une autonomie monétaire au continent africain.

Fermeture des bases militaires. Le départ de l’armée française des zones africaines où elle est présente est souhaitée dans une décennie par les participants africains au sommet.

Voici, entre autres, les préoccupations formulées par les 11 jeunes Africains présents à la rencontre du 8 octobre 2021, dont la légitimité a toutefois été remise en cause sur les réseaux sociaux sur le continent africain. Mais Adam Dicko ou Sandrine Naguirtiga, ils sont bien légitimes car ils sont jeunes et ont « aussi le droit de dire ce qu’ils pensent ». 

C’est pourquoi Cheick Fall du Sénégal a dit porter la voix de la « colère » de la jeunesse africaine. Il a demandé au président français de demander « pardon » au continent africain et aussi de « cesser de collaborer avec les présidents dictateurs », dont certains manipulent la constitution pour perdurer au pouvoir. 

L’article Nouveau Sommet Afrique France : 11 jeunes Africains parlent « sans filtre » au président français est apparu en premier sur Faso7.

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com