Environnement : 200 biodigesteurs bientôt implantés à Ténado grâce à la Croix-Rouge Burkinabè

La Croix-Rouge burkinè a initié ce 07 octobre 2021 à Réo dans la province du Sanguié, dans la région du Centre-Ouest, un atelier technique d’informations sur le projet intitulé « projet amélioration des capacités d’adaptation des communautés vulnérables face aux changements climatiques par la promotion des biodigesteurs, Burkina Faso (PACACVCCPB) ». Plusieurs personnes dont des autorités locales et les premiers responsable du projet ont pris part à cet atelier.

Durant les cinq prochaines années, à savoir d’avril 2021 à 2025, la Croix rouge burkinabè, en partenariat avec le Programme national de Biodigesteurs du Burkina Faso (PNB-BF) va mettre en œuvre le projet intitulé « projet amélioration des capacités d’adaptation des communautés vulnérables face aux changements climatiques par la promotion des biodigesteurs, Burkina Faso (PACACVCCPB) » dans le but de renforcer les capacités d’adaptation, d’atténuation et de résilience des communautés vulnérables de la commune de Ténado à travers un soutien aux ménages qui va permettre à ces derniers d’acquérir la technologie du Biodigesteur.

La commune de Ténado a été choisie parmi 300 communes du Burkina Faso pour accueillir le projet PACACVCCPB/ Photo: présidium lors de l’atelier

Pour Lazare Zoungrana, secrétaire général de la Croix rouge burkinabè, ce projet va aider entre autres à former les populations de Tenado sur l’utilisation du biogaz et l’exploitation « de ses avantages connexes » . Aussi, à l’en croire, le projet va consister à accompagner les bénéficiaires afin qu’ils mènent des activités en lien avec la technologie et qui va leur permettre d’avoir des revenus. Par ailleurs, il est également prévu une phase de sensibilisation des communautés sur « les mesures adaptatives aux Changements Climatiques et la technologie du biodigesteur », a fait savoir Lazare Zoungrana.

C’est quoi un biodigesteur ?

Selon Lazare Zoungrana, la Croix Rouge étant très sensible à toutes les questions visant à améliorer les conditions de vie des populations vulnérables, n’a pas hésité à s’aligner derrière l’Etat burkinabè lorsque ce dernier à fait le choix du biodigesteur afin d’aider les populations en matière d’énergie domestique, d’engrais et afin de faire face aux effets des changements climatiques.

« Il s’agit en fait d’une structure hermétique qui permet de recueillir le gaz produit par des bactéries ayant digéré le fumier ou les déchets alimentaires des animaux issus des exploitations agricoles » (Lazare Zoungrana) © Faso7

« Il s’agit en fait d’une structure hermétique qui permet de recueillir le gaz produit par des bactéries ayant digéré le fumier ou les déchets alimentaires des animaux issus des exploitations agricoles. Une fois remonté à la surface, le gaz est aspiré pour alimenter les réchauds. Quant aux boues riches en éléments nutritifs qui s’entassent dans le biodigesteur, elles sont utilisées comme engrais », s’est exprimé le secrétaire général de la Croix Rouge pour décrire le biodigesteur.

Présent à cet atelier, le maire de la commune de Ténado, Albert Bamouni, a tenu à exprimer toute sa reconnaissance à la Croix-Rouge burkinabè pour avoir porté le choix sur sa commune pour implémenter le projet sur 300 communes au Burkina Faso. Albert Bamouni a rassuré de l’implication de la mairie quant à la mise en œuvre du projet. « Au regard de ce qu’il pourra apporter à la population, je voudrais rassurer la Croix-Rouge quant à notre implication afin que les actions à réaliser puissent aider à changer la vie des bénéficiaires », s’est-il exprimé.

‘’Un soulagement pour les femmes’’

L’implantation du projet ne fait pas objet de satisfaction seulement au niveau de la mairie de Ténado. Les populations de la commune se disent également satisfaites. C’est le cas de Jacqueline Kantiono, ménagère et habitante de Ténado. « En tant que femme, je me réjouis de l’arrivée de ce projet dans notre commune. Nous entrevoyons déjà beaucoup de soulagement, notamment pour la réduction de nos corvées de bois », a-t-elle fait savoir. Toutefois, dans le but que le maximum de personnes puisse profiter du projet, dame Jacqueline Kantiono a exprimé le vœu que les initiateurs du projet prennent en compte le fait que certains ménages ne disposent pas de bœufs.

« Nous entrevoyons déjà beaucoup de soulagement, notamment pour la réduction de nos corvées de bois »(Jacqueline Kantiono) © Faso7

Pour ce qui est du fait que le choix soit porté sur la commune de Ténado pour l’implantation du projet, le coordonnateur Wash de la Croix-Rouge burkinabè, Noufou Guiré a indiqué que cela a été fait en collaboration avec le ministère en charge de l’environnement du Burkina Faso. En effet, selon lui, Ténado était déjà pris en compte dans le cadre d’un projet de réalisation de 2 000 éco villages. « Nous nous sommes donc appuyés sur les éco villages préalablement identifiés par le ministère dans la région du Centre-Ouest pour implémenter ce projet », a expliqué Noufou Guiré.

Il faut noter que les populations devant bénéficier du projet ont déjà été identifiées. Elles vont bénéficier au total de 200 biodigesteurs.

Faso7

L’article Environnement : 200 biodigesteurs bientôt implantés à Ténado grâce à la Croix-Rouge Burkinabè est apparu en premier sur Faso7.

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com