Actualité

Sommet Afrique-France : « Un exercice d’allégeance à l’ancienne puissance coloniale », Issiaka Ouédraogo, CISAG

Au cours d’une conférence de presse tenue, ce 11 octobre 2021, à Ouagadougou, le conseil d’orientation et de suivi des actions du gouvernement ( CISAG) a donné sa lecture de la situation nationale , marquée par le récent sommet Afrique-France, la tension Paris-Bamako et la gouvernance nationale.

La conférence prononcée par Issiaka Ouédraogo, président du CISAG a porté successivement sur l’actualité caractérisée par le nouveau format Afrique-France, la situation nationale et la récente montée de tension entre le Mali et la France.

Dans une analyse brandie par Issiaka Ouédraogo, le format du sommet Afrique-France, signe  » l’échec cuisant et retentissant des éditions précédentes de ce rendez-vous politique, qui ressemblait plus à un exercice d’allégeance à l’ancienne puissance coloniale ». Pour Issiaka Ouédraogo, le résultat a été toujours en faveur de la France  » qui pouvait dès lors se prévaloir de ces retrouvailles médiatiques, pour assoir et maintenir les dirigeants africains dans son-pré carré, si friand de reconnaissance internationale pas toujours méritée ».

Les participants

Parlant des pics entre la France et le Mali, Issiaka Ouédraogo pense que le partenariat ne peut pas prospérer dans les invectives et dans l’infantilisation permanente. Une occasion pour lui d’inviter les dirigeants à se ressaisir, s’ils veulent réellement enrayer la spirale de la dégradation vertigineuse de l’image et de l’action de leurs pays en Afrique.  » la phraséologie particulièrement blessante et choquante employée par le président Macron a été ressentie par toute l’Afrique comme une forme de mépris et un déni de souveraineté que nous ne saurions tolérer ».

Issiaka Ouédraogo, président du CISAG

Pour la situation nationale, le CISAG pense que les récentes nominations opérées à la tête des FDS témoignent sans doute d’une volonté de recherche d’efficacité.

Issiaka Ouédraogo dénonce la condition imposée aux citoyens de se faire vacciner, mais appelle à l’ouverture des frontières.

L’article Sommet Afrique-France : « Un exercice d’allégeance à l’ancienne puissance coloniale », Issiaka Ouédraogo, CISAG est apparu en premier sur INFOH24 – Actualités et Infos au Burkina Faso et dans le monde.

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com