Burkina Faso : Le 27e FESPACO a ouvert ses portes

La 27e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) a ouvert officiellement ses portes ce 16 octobre 2021 dans la capitale du Burkina Faso. Au palais des sports de Ouaga 2000, Serges Coulibaly et  Baaba Maal ont offert un spectacle sous le signe de la « résistance et de la résilience ».

Revivez la en direct, la cérémonie d’ouverture

Le chorégraphe Serges Coulibaly a offert aux festivaliers un spectacle où les mots « résistance » et « résilience » ont été  dansés, sous l’art d’artistes comme, entre autres, Alif Naaba, Amzy. Le 27e FESPACO a été reporté à cause de la pandémie du COVID-19. Et il se tient en 2021 dans un contexte sahélien marqué par la crise sécuritaire. Résilience et résistance symbolisées par Iron Biby, l’homme le plus fort du monde, accueillant et soulevant une fillette à la fois fragile, mais combative.

Iron Biby a participé à la chorégraphie de Serges Coulibaly

Les spectateurs du palais des sports ont aussi remarqué que l’image du capitaine Thomas Sankara a plané tout au long de cette cérémonie d’ouverture.

De Malika la Slameuse, reprenant le texte de Aristide Tarnagda à  Smockey et Didier Awadi, à travers leur scène intitulée « oser inventer l’avenir », en passant par la ministre burkinabè de la culture Elise Thiombiano, qui lui a rendu « un vibrant hommage », le « père de la Révolution burkinabè » a été magnifié. Et vivement applaudi.

Le Sénégal à l’honneur

Le FESPACO 2021, qui se tient sous le thème « Cinémas d’Afrique et de la Diaspora, nouveaux regards, nouveaux défis », met sous les projecteurs le Sénégal, pays invité d’honneur. Le pays de la Téranga, dont le ministre en charge de la culture, Abdoulaye Diop a pris la parole au parloir de l’ouverture du festival,  est présent au Burkina Faso avec une délégation forte de 200 membres et 19 films, dont 14 en compétition. « Nous sommes un même peuple », a-t-il dit.

Des artistes sont présents aussi, dont Baaba Maal, qui a assuré le spectacle final de la cérémonie d’ouverture.

Le FESPACO magnifie le cinéma made in Africa

En donnant le clap d’ouverture, le Chef de l’Etat Roch Marc Christian Kaboré donne le top départ aux festivaliers  pour visionner les 231 films qui seront projetés pendant cette fête du cinéma africain.

La clôture est prévue pour le 23 octobre 2021, date à laquelle sera connu le nom de celle ou celui qui succèdera au Rwandais Joël Karekezi  pour soulever le très convoité Etalon d’or de Yennenga.

Faso7

L’article Burkina Faso : Le 27e FESPACO a ouvert ses portes est apparu en premier sur Faso7.

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com