Actualité

61e anniversaire des Forces armées nationales : Sous le sceau de l’engagement continu

Le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a présidé le lundi 1er novembre 2021, à Ouagadougou, la cérémonie de prise d’armes consacrant la commémoration du 61e anniversaire des Forces armées nationales (FAN). A l’occasion, 175 militaires ont été distingués de la Croix du Combattant pour leur bravoure sur le terrain de la lutte contre le terrorisme.

Les Forces armées nationales ont 61 ans d’existence. La cérémonie commémorative de leur création a eu lieu le lundi 1er novembre 2021, à Ouagadougou, sur l’esplanade de la place de la Nation, sous la présidence du chef de l’Etat, Roch Marc Christian Kaboré. Discours, décorations et un moment d’hommage aux soldats tombés sur le champ d’honneur ont été les jalons de cette journée commémorative.

Celle-ci a été placée sous le thème : « 61ans au service de la défense de la patrie : ensemble, pour un vibrant hommage aux Forces armées nationales et pour un engagement décisif pour vaincre le terrorisme ». Pour le ministre de la Défense nationale et des Anciens Combattants, le général de brigade, Aimé Barthélemy Simporé, depuis le 3 août 1960, date de la création des Forces armées nationales jusqu’à nos jours, l’armée a enregistré des évolutions positives sur les plan structurel, capacitaire, conceptuel et doctrinal.

Un immense héritage qui, selon lui, mérite d’être évoqué et rappelé à tous comme étant le socle sur lequel la Nation doit se bâtir. « Il importe d’exprimer notre fierté aux pionniers du chantier de la défense nationale », a-t-il indiqué. Sur le thème de la journée, Barthélemy Simporé a fait savoir qu’il est à la fois l’expression du devoir de reconnaissance pour les sacrifices consentis par les personnels des Forces armées nationales et l’exigence d’un nouvel engagement plus décisif pour venir à bout de l’hydre terroriste.

Dans un contexte marqué par l’évolution du contexte sécuritaire, a-t-il soutenu, de nouvelles exigences de la relation Armée-Nation qui mettent en exergue les impératifs d’ordre stratégique et opérationnel s’imposent. C’est pourquoi il a salué l’initiative du chef de l’Etat d’élaborer une nouvelle stratégie nationale de lutte contre le terrorisme afin de donner une plus grande cohérence à la riposte.

Cette stratégie, a expliqué le ministre en charge de la défense, propose un changement de paradigme, d’approche fondée sur la conviction que la réponse militaire seule ne suffit pas à vaincre le terrorisme. « Il nous faut adopter une approche plus globale, holistique permettant de développer d’autres réponses spécifiques agrégées, selon une vision politique et stratégique », a-t-il insisté.

La bravoure de 175 soldats honorée

Pour leur bravoure sur les champs d’opération, 175 militaires ont été honorés de la médaille de la Croix du Combattant.

Cette stratégie, a ajouté le ministre de la Défense, mettra surtout l’accent sur la réorganisation territoriale de la défense, le développement des grandes fonctions stratégiques, du renseignement, de l’intervention rapide, etc. Toutefois, a insisté le général Simporé, la réussite de la mise en œuvre de cette stratégie commande un sursaut national, une mobilisation générale de tous les Burkinabè pour, a-t-il signifié, rejeter l’idéologie de l’extrémisme violent.

Saluant les soldats au front pour leur engagement, il les a exhortés à redoubler d’efforts en vue de mériter la confiance du chef de l’Etat qui leur a rétrocédé le portefeuille de la défense. « Je voudrais qu’ensemble, nous puissions réaffirmer notre engagement à intensifier le combat, à défendre la patrie », a lancé Barthélemy Simporé. Pour le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, la célébration du 61e anniversaire de la création de l’armée nationale offre l’occasion pour tous d’avoir une pensée pieuse pour tous les éléments des Forces armées nationales et leurs familles, mais aussi de « faire le point » de ce qui a été mené pour des perspectives nouvelles.

Il a rendu un hommage aux Forces de défense et de sécurité avant d’appeler tous les Burkinabè à la détermination, à l’engagement pour vaincre le terrorisme. Il a fait savoir que la stratégie de lutte contre le terrorisme sera mise en œuvre dans les jours à venir afin de relever les défis du moment. « La lutte contre le terrorisme est une lutte qui sera longue, difficile, mais il faut nous armer de courage, d’engagement, de solidarité et d’intérêt pour notre pays.

C’est pourquoi nous devons rendre un hommage mérité à nos forces qui sont au quotidien sur le terrain de cette lutte », a déclaré le président du Faso. Du reste, 175 éléments des Forces armées nationales ont reçu, à cette commémoration, la distinction de la Croix du Combattant, destinée à récompenser le personnel et les unités militaires qui se sont illustrés par leur bravoure au cours des opérations de terrain.

Soumaïla BONKOUNGOU

L’article 61e anniversaire des Forces armées nationales : Sous le sceau de l’engagement continu est apparu en premier sur Quotidien Sidwaya.

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com