Burkina Faso : Un présumé chef terroriste tué dans la Comoé

Le 28 octobre 2021, des unités des Forces armées nationales burkinabè ont traqué des terroristes qui ont mené des attaques contre les FDS et les populations dans la région des Cascades, selon un communiqué de l’armée.

Dans cette traque, le groupe de terroristes a été intercepté alors qu’il préparait manifestement une attaque, précise l’armée burkinabè.

« L’assaut donné par les unités engagées a permis de neutraliser une dizaine de terroristes. Une partie de la logistique de l’ennemi a été détruite et l’autre partie récupérée », lit-on dans le communiqué.

Parmi le matériel récupéré, on dénombre plusieurs armes, une importante quantité de munitions, plusieurs engins explosifs improvisés non amorcés, des moyens de communication et des motos.

A noter par ailleurs que à Sirakoro dans la Comoé, le 25 octobre 2021, une unité de reconnaissance de l’armée a été prise à partie. Trois soldats sont tombés et six autres blessés.  Mais l’état-major affirme que plusieurs assaillants ont été tués dans la riposte, dont un « présumé chef terroriste », dont l’identité n’a pas été révélée.

Le 28 octobre 2021, deux gendarmes ont perdu la vie dans l’attaque d’une équipe de la Brigade de Gendarmerie de GOROM (Province de l’Oudalan), « qui tenait un poste de contrôle sur l’axe Oursi-Gorom ». 

L’opération de « dépollution » commencée dans la région de l’Est continue, selon l’état-major général des armées.

L’article Burkina Faso : Un présumé chef terroriste tué dans la Comoé est apparu en premier sur Faso7.

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com