Actualité

Ministère en charge de la jeunesse : Le DCPM Alassane Néya repose au cimetière de Ragnongo

Décédé dans la nuit du 31 octobre dernier à Ouagadougou des suites d’un accident de la circulation, Alassane Néya, le directeur de la communication et de la presse du ministère en charge de la jeunesse, a été inhumé, dans l’après-midi, du 1er novembre 2021, au cimetière de Ragnongo.

Le regard triste, les visages interrogateurs, des yeux pleins de larmes…l’émotion était à son comble au cimetière de Ragnongo, à la périphérie Est de Ouagadougou lors de l’inhumation de Alassane Néya, ex-directeur de la communication et de la presse du ministère en charge de la jeunesse. Des parents, amis, connaissances, collègues sont venus dire adieu à l’un des doyens de la presse burkinabè. Celui que le monde de la presse pleure a, en effet, tiré sa révérence dans la nuit du 31 octobre 2021 à Ouagadougou des suites d’un accident de la circulation.

Selon l’un des proches du défunt, Billy Nignan, l’accident qui a coûté la vie à l’homme est survenu aux environs de 20 heures. « Il a quitté son domicile pour une course et à son retour au quartier Kalgondin, il a percuté un chariot garé sur la voie. Conduit au CHR de Bogodogo, Alassane Néya n’a pas survécu », a témoigné M. Nignan. Le directeur général du Centre d’évaluation et de formation professionnelle de Ouagadougou (CEFPO), Mamadou Ouattara, au nom de tout le personnel du ministère en charge de la jeunesse, a réitéré ses condoléances les plus attristées à la famille éplorée, à tous ses collaborateurs et aux premiers responsables du ministère.

Il a rassuré la veuve et les enfants qu’ils trouveront toujours auprès d’eux « ce père, cet époux » qui les a quittés. Il a aussi ajouté qu’un engagement sera pris au nom des autorités du département d’accompagner la famille nucléaire. « Que son âme repose en paix. Que la terre libre du Burkina lui soit légère, Alassane repose toi en paix. Alassane tu resteras graver dans notre mémoire. Nous ne t’oublierons jamais », a affirmé M. Ouattara.

A l’issue de l’enterrement, Billy Nignan, au nom de la famille, a traduit sa reconnaissance à toutes les bonnes volontés qui ont contribué à offrir au défunt sa dernière demeure et en particulier le ministre de la Jeunesse, de la Promotion de l’Entrepreneuriat et de l’emploi, Salifo Tiemtoré. L’enterrement a eu lieu au cimetière de Rayongo en présence de ce dernier et de son collègue en charge de la communication et des relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement, Ousséni Tamboura.

Ibrahim SOUMDAOGO

L’article Ministère en charge de la jeunesse : Le DCPM Alassane Néya repose au cimetière de Ragnongo est apparu en premier sur Quotidien Sidwaya.

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com