Situation nationale : Le message du Cadre d’Action pour la Patrie

Ceci est une déclaration du Cadre d’Action pour la Patrie sur la situation nationale.

Cher (e) s filles et fils de la Patrie,

Dans les larmes, la douleur et le deuil, notre patrie est une fois encore victime d’une attaque qui a emporté la vie de plusieurs braves et dignes défenseurs de la Nation.

Cette attaque, tout en installant dans nos esprits, une vive émotion et dans l’âme nationale un état de choc, suscite de nombreuses interrogations et nous appelle à la lucidité.

En ces moments si douloureux et si affreux, le Cadre d’Action pour la Patrie s’incline devant la mémoire des victimes et présente ses condoléances à la Nation, aux famille des victimes explorée et souhaite prompt établissement aux blessés.

Jamais, une Nation en guerre n’a triomphé dans la désunion ou en cédant au désespoir et à la fatalité. Jamais, une Nation n’a triomphé sans perdre certaines batailles parfois même au prix du sang injustement versé. Mais jamais, aucune adversité n’a pu tenir en échec un peuple uni et réuni autour de sa Patrie et de ses valeurs de liberté et de dignité.

Malgré l’adversité, la douleur et le deuil, notre Patrie et son peuple ne doivent pas sombrer. Aux FDS et aux civils tombés dans la défense de notre pays, nous devons être redevables d’une lourde dette que nous ne saurons jamais rembourser. Nous avons le devoir en ce moment difficiles, d’être solidaire à toutes les forces civiles et militaires qui se battent pour rétablir la quiétude dans notre pays. Nous avons l’obligation morale et historique d’être solidaire à leurs veuves et à leurs orphelins.

Dans cet esprit, le CAP invite le gouvernement à assumer sa responsabilité et à assurer une prise en charge convenable des blessés de guerre. Nous l’invitons également à assurer la mise œuvre des textes en faveurs de toutes les veuves et de tous les orphelins.

Cher (e) s filles et fils de la Patrie,
Les objectifs de ces attaques contre le Burkina Faso sont clairs. En effet, il s’agit :

-d’une remise en cause de notre vivre ensemble et des acquis démocratiques arrachés au prix des hautes luttes par notre peuple.

-d’une remise en cause de notre liberté de penser et de croyance,

-de saper le processus de développement socio-économique et culturel de notre pays,

-de dresser les régions, les religions les unes contre les autres.

Peux-t-on remettre en cause sans cesse les institutions démocratiques du pays sans se faire complice de ceux conçoivent et planifient des attaques meurtrières qui sont des crimes contre l’humanité ?

Face à ces pièges que nous tendent ces forces du mal, le CAP invite l’ensemble des Burkinabè à demeurer prudents et vigilants.

En tout état de cause, cette attaque de Inata impose au Président du Faso, Chef suprême des Armées de faire diligenter des investigations immédiates afin de situer la responsabilité pour la mémoire des victimes et pour que cela ne reproduise plus jamais.

Le CAP, invite le Président du Faso à renforcer davantage les capacités opérationnelles des forces combattantes sur le terrain et à prendre des initiatives afin d’assurer à notre peuple la victoire sur les ennemis de notre pays.

Ensemble Osons un avenir radieux pour notre peuple !

Péma NEYA
Président du Cadre d’Action pour la Patrie

L’article Situation nationale : Le message du Cadre d’Action pour la Patrie est apparu en premier sur Faso7.

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com