Politique

Burkina – Élections municipales de 2022 : Le conseil des ministres annule le processus d’enrôlement biométrique

Le conseil des ministres de ce mercredi 17 novembre 2021 a adopté un décret qui abroge le décret du 6 octobre 2021 portant révision exceptionnelle des listes électorales biométriques. Cette révision devait se tenir du 14 novembre 2021 au 31 janvier 2022 dans la perspective des élections municipales du 22 mai 2022.

« Ce décret est donc annulé au regard des impératifs de sécurité d’ordre général et de sécurisation du processus électoral parce qu’il s’agit d’envoyer des agents recenseurs un peu partout. Je pense que ce n’est pas une priorité dans ces moments. Laissons le temps de regarder comment va évoluer la situation sécuritaire. Probablement des solutions juridiques existent de pouvoir tenir le scrutin sans une révision ou avec une révision ou en lui trouvant un autre sort », a déclaré le ministre Ousséni Tamboura, à l’issue du conseil des ministres.

En rappel, c’est lors de sa Déclaration de Politique générale devant les députés le 4 février 2021 que le Premier ministre Christophe Dabiré avait émis le vœu du report des élections municipales initialement prévues en mai 2021. Un mois plus tard, le conseil des ministres du 3 mars adoptait un projet de loi demandant au Parlement une prorogation d’un an des mandats des élus locaux.

L’exécutif avait alors évoqué la situation sécuritaire délétère dans plusieurs communes et la question des déplacés internes. Avant que le projet de loi n’ait été adopté à l’unanimité, le 29 avril 2021, un mois plus tôt, soit le 23 mars, la majorité et l’opposition politique burkinabè s’étaient déjà accordés pour le report de ces élections municipales.

LeFaso.net

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com