Politique

Situation sécuritaire au Burkina : Le RDN invite les burkinabè à ne pas se tromper d’ennemis

Face aux vagues de manifestations demandant le départ du Président du Faso, Roch Kaboré, le premier responsable du rassemblement pour le développement national( RDN), Michel Béré, appelle les burkinabè au rassemblement. Il les invite à mutualiser leurs énergies, à ne pas les disperser en se trompant d’ennemis à combattre. Ses propositions dans la déclaration ci-dessous.

Chers frères et sœurs, l’heure est grave. L’heure est si grave que je ne sais par où commencer. Tout tourne autour de l’insécurité nationale qui est caractérisée par une impasse notoire de la situation que nous vivons. Depuis janvier 2016, deux mois après les élections de novembre 2015, juste après l’arrivée au pouvoir de son Excellence Roch Marc Chritian KABORE, à nos jours, les attaques sont récursives et la plus récente date de ce dimanche 14 novembre 2021 à Inata dans la province de Soum précédées de Kelbo et de Tomiorosso en espace de quelques semaines seulement sinon quelques jours ! J’essaye de comprendre la réaction de certains qui demandent le départ du Président, mais est-ce la solution pour notre pays qui a déjà vécu cette situation qui incontestablement nous ne doutons du bouleversement négatif tant dans la vie économique, sécuritaire, politique et sociale du pays.

Quel intérêt le Président, surtout qui tire vers la fin de son mandat a à rester indécis ou sans réaction à ce qui arrive à son pays dont il est le chef suprême ? Certains parlent d’incapacité de gestion ! Si seulement c’était aussi facile comme ils l’entendent… Tout ce que je sais est que le problème d’insécurité et de terrorisme est un problème de tous. Nous devons prioriser ce volet qui est la bête noire de notre vie quotidienne de tout burkinabé ici ou ailleurs.

J’ai médité beaucoup sur la situation et je suis même aller à la question suivante : Faut-il aller à la rencontre de ces terroristes qui ne sont rien d’autre que nos frères qui combattent leurs propres frères de sang, leurs propres relèves puisque beaucoup ont des familles qui vivent ces conséquences qu’ils infligent à leur propre pays.

Pourquoi cette rencontre ? Car je me dis qu’en de pareilles situation, il faut être stratège dans la mesure que nous sommes convaincus d’une main mise externe qui les manipule pour la déstabilisation du pouvoir actuel mais aussi pour autre qui est de profiter de nos ressources naturelles pour leurs propres intérêt. Mais encore faudrait il savoir la cause réelle et qui sont ces leaders principaux sur le terrain.

Chers burkinabé d’ici et d’ailleurs, l’heure est au rassemblement de nos forces autour d’un même point convergent pour combattre ce terrorisme non algorithmique à boucle insensée. Le terrorisme n’est pas seulement l’affaire de nos FDS, ni des VDP, ni du gouvernement, mais aussi l’affaire de toute la population, tout burkinabé digne. Pour cela nous devons être vigilants, mutualiser nos énergies afin de ne pas les disperser en se trompant d’ennemi à combattre.

Si l’objectif visé de ces attaques est de fragiliser le pouvoir actuel parce qu’il ne veulent pas de telle ou telle personne à la tête, alors à postiori c’est pour nous imposer un des leurs sinon, autrement nous ne vivrons jamais dans la paix. Ainsi je lance un appel à l’opposition et la majorité, la société civile, les chefs coutumiers et religieux, à tous mes frères et sœurs burkinabé, de soutenir le gouvernement et à encourager nos vaillants soldats dans leur tâche. Nous avons plus besoins d’être fort que divisé. En cette situation très délicate, il est très important de bien mûrir nos idées avant de les mettre en pratique pour ne pas plonger le pays dans un chaos très regrettable qui ramènerait notre chère patrie en arrière qui d’ailleurs est le souhait de nos ravisseurs et frères domptés de force du mal.

Le Burkina Faso est un pays qui vient de loin de par notre histoire. Mettons nos égaux de côté et voyons l’intérêt suprême de la nation qui est tant nécessaire pour un retour de la cohésion sociale.

Tous unis sous l’arbre à palabre nous restons invincibles !

Vive le Burkina Faso !

P. Michel BERE

Président du RDN

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com