Actualité

Transmission mère-enfant du VIH/SIDA : Des bébés testés « négatifs » dans trois districts

Plan Burkina, bureau du Centre-Est, et la direction régionale de la Santé ont fait, le 11 novembre 2021 à Tenkodogo, le bilan de la mise en œuvre du projet « Elimination de la transmission-mère-enfant du VIH ».

Le rêve de Plan Burkina, bureau du Centre-Est, est de voir des enfants nés indemnes de mères séropositives. En effet, le bilan annuel du projet « Elimination de la transmission mère-enfant(eTME) du VIH », mis en œuvre dans les districts sanitaires de Koupèla, Pouytenga et Garango et dont les résultats ont été présentés, le jeudi 11 novembre 2021 à Tenkodogo, indique qu’aucun enfant n’a été testé positif bien que né de mère porteuse de VIH/SIDA.

Pour maintenir le cap, les participants à cet atelier ont recommandé, entre autres, l’amélioration du suivi couple mère-enfant, la sensibilisation des hommes pour améliorer le dépistage des femmes enceintes et leurs partenaires sur le terrain. « Tous les acteurs doivent se tenir main dans la main pour pouvoir toucher cette cible afin d’avoir leur adhésion effective au dépistage du VIH », a déclaré la coordonnatrice Santé à Plan Burkina, bureau du Centre Est, en charge du projet eTME du VIH, Mariam Lankoandé. Pour elle, le bilan est satisfaisant parce qu’il y a une amélioration des indicateurs.

« Tous les enfants nés de mères séropositives ont été testés négatifs dans les trois districts

Le représentant du directeur régional de la Santé du Centre-Est, Dr Saïdou Madi Bagagnan, a souhaité le maillage du territoire régional.

sanitaires », s’est-elle réjouie. Selon le représentant du directeur régional de la Santé du Centre-Est, Dr Saïdou Madi Bagagnan, la lutte contre le VIH, problème de santé publique, est prise à bras le corps par l’Etat, les associations et les organisations non gouvernemen- tales dont Plan Burkina, bureau du Centre-Est, qui s’investit beaucoup dans la région.

Il a salué l’appui de ce partenaire qui, d’après lui, a permis d’avoir des intrants pour la lutte contre le VIH, notamment du matériel de dépistage, de prise en charge ou le renforcement de la communication. Il a ajouté que les interventions de Plan Burkina ont contribué à améliorer les indicateurs en ce sens qu’elles ont permis un bon déroulement des grossesses des femmes infectées par le VIH et la naissance d’enfants indemnes de cette pathologie.

Dr Bagagnan a promis pérenniser les acquis de ce projet qui s’achève en 2021 et a plaidé pour le maillage du territoire régional lors des prochaines phases de cette initiative de Plan Burkina.

Anselme KAMBIRE

L’article Transmission mère-enfant du VIH/SIDA : Des bébés testés « négatifs » dans trois districts est apparu en premier sur Quotidien Sidwaya.

Comments

comments

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com