Burkina Faso : Le PDC déplore la situation sécuritaire

Le Parti pour le développement et le changement (PDC), le parti de Saran Sérémé, ancien Médiateur du Faso,  a déploré ce 22 novembre 2021 la situation sécuritaire au Burkina Faso. 

« L’une de nos divergences profondes d’avec la majorité présidentielle la gouvernance sécuritaire, déjà dégradée, s’est dramatiquement exacerbée ces temps-ci », a déclaré Fadel Sérémé, le président du parti, en conférence de presse, avant d’appeler le Président du Faso « à tirer toutes les conséquences » de la crise sécuritaire. 

Le PDC  a aussi exprimé son soutien aux Forces de défense et de sécurité et compte participer à la marche du 27 novembre 2021 organisée par le mouvement « Sauvons le Burkina Faso ».

Le parti, qui était membre membre de la majorité, a rejoint l’opposition politique le 26 octobre 2021.  Toutefois,  Anne Go, ministre délégué à l’artisanat au compte du PDC, a elle préféré démissionner du parti. 

Saran Sérémé, présidente du PDC avant d’être nommée Médiateur du Faso, poste duquel elle a démissionné le 29 septembre 2021, a été l’une des figures marquantes de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014. L’opinion se souviendra de la « marche des spatules » du 27 octobre 2014 lors de la lutte contre la modification de l’article 37 de la constitution burkinabè par l’ancien président Blaise Compaoré. 

Plus d’info à venir

L’article Burkina Faso : Le PDC déplore la situation sécuritaire est apparu en premier sur Faso7.

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com