Actualité

Situation nationale : « Il faut sauver l’essentiel, le Burkina », Aristide Ouédraogo

Au cours d’une conférence de presse tenue, ce 23 novembre 2021, à Ouagadougou, l’organisation de la société civile dénommée Coalition citoyenne pour la Patrie (COCIP) a invité les Burkinabè à ne pas se tromper de cible qui est le  » terrorisme et à sauver l’essentiel, le Burkina ».

La conférence de presse a été animée par le journaliste Aristide Ouédraogo et Drissa Coulibaly, un activiste politique. Cette sortie, selon le journaliste Aristide Ouédraogo, consiste à inviter les  » Burkinabè à l’unité, mais aussi à ne pas se tromper d’ennemi, en sauvant l’essentiel, le Burkina ».

Les animateurs de la conférence de presse avec Aristide Ouédraogo (àg)

Cette conférence de presse fait suite, aux manifestations nées au lendemain de l’attaque terroriste qui a fait 53 morts à Inata, suscitant l’appel à la démission du président du Faso. Pour Drissa Coulibaly  » appeler à la démission du président du Faso engendrera des violences, parce que la transition n’est pas la solution ».

Pour Drissa Coulibaly, le Burkina Faso a coutume des transitions politiques marquées par des bagarres et des incompréhensions. Ainsi, pense-t-il, il faut sauver l’essentiel qui est le Burkina par l’unité contre le terrorisme.

L’article Situation nationale : « Il faut sauver l’essentiel, le Burkina », Aristide Ouédraogo est apparu en premier sur INFOH24 – Actualités et Infos au Burkina Faso et dans le monde.

Comments

comments

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com