Actualité

Crise sécuritaire et relance économique post-COVID : L’OHADA veut apporter son expertise

L’Organisation pour l’harmonisation en Afrique du droit des affaires (OHADA) organise, les 25 et 26 novembre 2022 à Ouagadougou, une rencontre régionale ouest-africaine sur les enjeux de gouvernance en contexte de crise sécuritaire et de relance économique post COVID-19.

La crise sécuritaire et la relance économique post-COVID-19 au Burkina Faso préoccupent les Etats membres de l’Organisation pour l’harmonisation en Afrique du droit des affaires (OHADA). A cet effet, des experts de cette organisation communautaire tiennent les 25 et 26 novembre 2021 à Ouagadougou, une rencontre de partage d’expériences en vue d’apporter des solutions aux défis sécuritaire et économique que traverse le Burkina Faso.

Le but de la session est de permettre aux commissions nationales de l’organisation, au secteur privé, aux partenaires techniques et financiers, de s’approprier les atouts et les opportunités de droit OHADA ainsi que son apport en situation de crise.

Il s’agit également pour les initiateurs de mener des réflexions pour une prise en compte de l’OHADA dans la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf). A en croire, le Secrétaire permanent (SP) de l’OHADA, Pr Emmanuel Sibidi Darankoum, le choix porté sur Ouagadougou pour tenir la rencontre est de manifester le soutien de l’institution au peuple burkinabè qui font face à des attaques terroristes, mais aussi de réaffirmer que le Burkina Faso est une destination de choix.

« Pendant deux jours, les participants vont examiner des thématiques sur la gouvernance des procédures collectives en contexte de crise sécuritaire et de relance post- COVID, la sécurité électronique à l’épreuve des difficultés de gouvernance et de commerce électronique, le rapport pays sur les enjeux de la gouvernance en contexte sécuritaire et sanitaire », a-t-il indiqué.

Répondre aux préoccupations nouvelles

A l’entendre, les différentes crises recommandent une « ingéniosité et du courage » dans la responsabilisation des acteurs de la vie économique pour un développement durable de l’homme. Le développement de l’Afrique dépendra du courage de toute une génération de s’orienter vers des chantiers nouveaux pour répondre à des préoccupations nouvelles, a-t-il poursuivi. La ministre de la Justice, des Droits humains et de la Promotion civique, Garde des Sceaux, Victoria Ouédraogo/ Kibora, a salué la tenue de cette réunion placée sous le thème : « Les enjeux de gouvernance en contexte de crise sécuritaire et de relance économique post- COVID-19 : l’apport du droit OHADA ».

A l’en croire, la thématique est évocatrice au regard de la menace terroriste qui a, non seulement, entrainé des pertes en vies humaines, mais aussi des déplacements de populations, sapant le fondement socio-économique. La lutte contre la COVID-19 a nécessité la prise de mesures d’urgence qui ont entrainé une récession économique plus ou moins importante dans les pays-membres, a-t-il précisé.

« Si les mesures financières édictées par nos différents gouvernements sont à saluer, il faut reconnaitre que le droit OHADA offre aussi des instruments juridiques et procédures judiciaires qui peuvent contribuer à la relance économique dans ce contexte post- COVID-19 », a-t-elle mentionné. De son avis, cette réunion est l’occasion de faire ressortir ces dispositions qui peuvent être profitables à l’heure actuelle à tous les Etats pour relancer l’économie et faire face à l’insécurité.

Aly SAWADOGO

L’article Crise sécuritaire et relance économique post-COVID : L’OHADA veut apporter son expertise est apparu en premier sur Quotidien Sidwaya.

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com