Actualité

Burkina Faso : «Les manifestations sont maintenues jusqu’à la libération des manifestants arrêtés», Hervé Ouattara

Au cours d’une conférence de presse tenue à Ouagadougou, ce 27 novembre 2021, Hervé Ouattara et ses camarades ont animé une conférence au cours de laquelle ils ont dénoncé une répression des forces de l’ordre lors des manifestations organisées par la coalition du 27 novembre.

Au cours de la conférence de presse, Hervé Ouattara, l’un des leaders des organisations de la société civile a dénoncé les violences dont les manifestants ont été victimes. La Coalition du 27 novembre dit avoir constaté avec désolation la tension entre les manifestants et les forces de l’ordre selon les animateurs de la conférence de presse. Pendant les manifestations à Ouagadougou, des arrestations auraient eu lieu dont dame Anaïs Drabo.

Au regard de cette situation, Hervé Ouattara a invité les manifestants à maintenir le cap, jusqu’à la libération des personnes arrêtées.

Face à cette situation, il a laissé entendre que « les manifestations continuent jusqu’à la libération des manifestants arrêtés». Puis il ajoute : « nous demandons la libération sans conditions de nos membres détenus à la police et la gendarmerie. J’appelle les FDS à plus de retenue, parce que, ce que nous faisons, c’est pour eux. Nous ne sommes pas leurs ennemis. Leurs ennemis sont ceux qui nous tapent tous les jour» .

Il a poursuivi en disant que « les FDS qui nous tapent, doivent aller démontrer leur force au front. Nous les appelons à la retenue. Nous demandons au gouvernement de voir comment gérer cette crise, sinon nous ferons des mains et des pieds pour nous défendre. »

A l’endroit de leurs militants, Hervé Ouattara a lancé un appel. «Nous demandons à nos militants de ne pas baisser la garde et de veiller (…) car nous allons résister jusqu’à ce que le gouvernement comprenne que nous avons grandi et que nous voulons un pays de paix», a renchérit Hervé Ouattara.

Parlant des milices Koglweogo, Hervé Ouattara a déclaré que « la C27 dénonce la répression des Koglweogo sur les manifestants. Elle dénonce les arrestations. Elle condamne la violence qui a occasionné les blessés, dont deux personnes dans le coma. Elle dénonce les arrestations qui poussent à monter la tension entre les manifestants ».

En outre, les manifestants de la C27 exigent que l’internet mobile soit rétablie.

Cette sortie intervient, alors que plusieurs manifestants étaient dans les rues de Ouagadougou et dans d’autres localités pour exiger le départ du président Kaboré du pouvoir.

L’article Burkina Faso : «Les manifestations sont maintenues jusqu’à la libération des manifestants arrêtés», Hervé Ouattara est apparu en premier sur INFOH24 – Actualités et Infos au Burkina Faso et dans le monde.

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com