Economie

Conférence internationale des partenaires pour le financement du PNDES II : Le ministre de l’économie se veut rassurant sur le report

Le ministre de l’économie, des finances et du développement Lassané Kaboré a animé ce mardi 30 novembre 2021, une conférence de presse pour mieux expliciter le report de la Conférence internationale des partenaires pour le financement du Plan national de développement économique et social (PNDES-II). Initialement prévue pour se tenir les 2 et 3 décembre 2021, à Bruxelles en Belgique, la conférence a dû être reportée du fait de l’apparition d’un nouveau variant du COVID-19 et de la rapidité de sa propagation en Europe.

Le PNDES Il a pour objectif global de « rétablir la sécurité et la paix, renforcer la résilience de la nation et transformer structurellement l’économie burkinabè, pour une croissance forte, inclusive et durable ». Prévue pour s’étaler sur la période 2021-2025, sa mise en œuvre va nécessiter environ 19 030,70 milliards FCFA. 63% de ce montant sera mobilisé sur ressources propres et le gap de 27% comblé par la recherche de financements extérieurs auprès de partenaires au développement. C’est dans ce sens qu’était prévue se tenir à Bruxelles, la Conférence internationale des partenaires pour le financement du PNDES II.

En plus de permettre de mobiliser les ressources complémentaires et de sécuriser les financements déjà existants, cette conférence constitue selon le ministre de l’économie et des finances, une occasion de faire connaître le Burkina Faso et ses potentialités ainsi que son secteur privé.

Avec la Banque Mondiale comme chef de file des partenaires techniques et financiers, la préparation de la conférence avait atteint un niveau appréciable. 21 documents ont pu être produits ainsi qu’un film documentaire sur le Burkina Faso. Des missions de plaidoyer en vue de mobiliser les acteurs ont été aussi organisées en Europe et aux Etats Unis. Toutes ces actions concertées ont permis d’enregistrer 217 inscrits pour le virtuel et 126 en présentiel soit environ 343 participants conformés.

Les ressources additionnelles à mobiliser au cours de la conférence, s’élèvent à environ 5.300 milliards de FCFA. Cependant, le ministre Lassané Kaboré rassure que le report de l’activité ne va nullement perturber la mobilisation des ressources. Il affirme que les annonces de financements déjà faites par les partenaires bilatéraux et multilatéraux, tournent autour de 5.000 milliards de FCFA. Les discussions vont donc se poursuivre avec les départements ministériels, a-t-il ajouté. Avec ces différentes annonces, le gap à rechercher, n’est donc pas très grand.

Le ministre de l’économie a laissé entendre que la nouvelle date ainsi que le lieu où se tiendra la conférence, seront bientôt communiqués par le président du Faso. Le report selon lui, ne saurait excéder deux à trois mois.

Armelle Ouédraogo
Lefaso.net

1- Lassané Kaboré, ministre de l’économie, des finances et du développement

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com