Ouagadougou : Le Centre d’employabilité francophone inauguré

Le Bureau national de l’Agence universitaire de la francophonie (AUF) et du Centre d’employabilité francophone (CEF) de Ouagadougou a été inauguré le mardi 30 novembre 2021. Ce nouveau bureau permettra, entre autres, aux étudiants entrepreneurs de renforcer leur savoir-faire.

Le Centre d’employabilité francophone (CEF) sis au bâtiment Belge , UFR/SJP à l’Université Joseph Ki-Zerbo, va accueillir des étudiants, des animateurs, des entrepreneurs, des formateurs, et se donne pour mission de booster l’insertion professionnelle des jeunes diplômés dans la vie active.

Pour ce faire, il offre des services centrés sur les compétences opérationnelles à travers des pôles de conseils, d’informations et de tutorat d’emploi, de formations complémentaires en compétences transversales, de certifications professionnelles et de pré incubation entrepreneuriale.

« On ne peut pas développer avec du tâtonnement »

A entendre le Pr Alkassoum Maïga, ministre en charge de l’enseignement supérieur, présent à la cérémonie d’inauguration, le Centre d’employabilité francophone (CEF) a toute son importance. Et il s’est engagé à accompagner les étudiants entrepreneurs.

« On ne peut pas développer avec du tâtonnement. On ne peut pas créer des emplois avec du tâtonnement. L’employabilité, l’incubation, voilà ce qu’il faut pour que, parmi les étudiants, les meilleurs qui savent qu’ils doivent s’auto-employer et employer d’autres, qu’ils viennent là pour être associés », a déclaré le Pr Alkassoum Maïga.

Ouidad Tebbaa, la directrice régionale de l’AUF a indiqué que sa structure accompagnera toujours les autorités burkinabè dans leur vision entrepreneuriale. « Depuis près de 30 ans, au pays des Hommes intègres, nous avançons. Nous évolutions au gré de vos priorités. Et au fur et à mesure que l’écosystème universitaire de ce beau pays se transforme, nous nous transformons. Nous sommes modestement à vos côtés dans les défis que vous aviez à relever », a déclaré Ouidad Tebbaa.

« … un bel avenir aux étudiants »

Salifo Tiemtoré, le ministre en charge de l’entreprenariat et de l’emploi a, quant à lui,  salué la mise en place de ce centre qui, selon lui, « réserve un bel avenir aux étudiants ». Pour lui, certes les étudiants ont le savoir en termes de connaissance, mais souvent, il leur manque le savoir-faire. Et ce centre va renforcer l’employabilité des jeunes étudiants. « Ce que nous voulons faire, c’est faire en sorte que les jeunes ne soient plus demandeurs d’emplois mais des créateurs d’emplois », a-t-il souhaité.

Le ministre Tiemtoré a ainsi invité les étudiants à passer dans ce centre de renforcement de l’employabilité pour penser beaucoup plus à leur auto-emploi et à l’employabilité des autres jeunes.

Notons que l’Agence universitaire de la francophonie est présente au Burkina Faso depuis 1994. Elle regroupe en son sein 13 institutions membres.

Joël THIOMBIANO (stagiaire)

Faso7

L’article Ouagadougou : Le Centre d’employabilité francophone inauguré est apparu en premier sur Faso7.

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com