Actualité

BONJOUR

Depuis l’avènement de l’insécurité liée au terrorisme, on n’entend plus parler de « coupures de routes ». Cette expression a disparu au profit d’une autre : « hommes armés non identifiés». Quand on sait que certaines attaques ne sont pas du fait des terroristes, n’y a-t-il pas lieu de changer de discours pour ne pas servir la cause de …

L’article BONJOUR est apparu en premier sur Editions Le Pays.

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com