Actualité

Assises nationales de l’éducation : La CNSE fait le bilan de sa participation

La coordination nationale des syndicats de l’éducation (CNSE) était face à la presse ce mardi 7 décembre 2021 pour faire le bilan de sa participation aux assises nationales de l’éducation nationale tenues du 18 au 20 novembre 2021 à Ouagadougou.

Dans le but de trouver des solutions consensuelles au système éducatif burkinabè, le gouvernement a procédé à l’organisation des assises nationales de l’éducation nationale. Ces assises nationales se sont tenues du 18 au 20 novembre 2021 à Ouagadougou. Durant ces assises, des propositions provisoires ont été adoptées avant la validation et la mise en œuvre par le gouvernement. Des assises tenues dans un contexte marqué par l’aggravation de la situation sécuritaire entrainant la fermeture de milliers d’écoles et la mise hors classes de plus de 400 000 élèves, etc.

Après sa participation à ces assises nationales de l’éducation nationale, la coordination nationale des syndicats de l’éducation (CNSE) a fait le bilan au cours d’un point de presse tenu ce mardi 7 décembre 2021 à Ouagadougou. Il s’agit pour les syndicats de l’éducation d’alerter ses militants et l’opinion nationale sur les propositions défendues par la coordination en attendant la validation ou pas par le gouvernement.

Le présidium lors de cette conférence de presse @InfoH24

De nombreux points d’achoppement ont été relevés par la CNSE. Il s’agit entre autres du non-respect des engagements par le gouvernement, la remise en cause des acquis des syndicats, la question des réformes des examens du CEP, du BEPC et du Baccalauréat, la question de la gratuité scolaire, de la cantine scolaire, des manuels scolaires, la question enseignante, la formation des personnels, la réalisation d’infrastructures et leur équipement, etc.

Siaka Traoré, secrétaire général du SNEA-B et coordonnateur national de la CNSE @InfoH24

Des positions défendues par la Siaka Traoré et ses camarades qui espèrent que ces propositions soient prises en compte et mises en œuvre sur le terrain afin d’améliorer les conditions de vie et de travail des enseignants et améliorer  la qualité du système éducatif burkinabè.

Souleymane Badiel, secrétaire général de la F-SYNTER @InfoH24

De façon précise, la CNSE défend le maintien de la gratuité scolaire qui selon elle améliore l’accès et la qualité de l’éducation. Les syndicats de l’éducation ont affirmé leur opposition ferme à la suppression du CEP, du second tour du BEPC et à toute remise en cause du droit d’accès des titulaires du Baccalauréat à l’université publique. La CNSE défend la cantine scolaire qui selon elle, participe au maintien à l’école des apprenants et à l’amélioration de la qualité du système. Elle demande des manuels scolaires disponibles et en nombre pour les apprenants avant chaque début de rentrée scolaire. La CNSE appelle à revoir le contenu de ces manuels afin de les adapter aux réalités du pays.

Lire aussi: https://www.infoh24.info/assises-nationales-de-leducation-trois-jours-pour-reflechir-sur-lavenir-de-lecole-burkinabe/

A voir ici: https://www.infoh24.info/burkina-faso-clap-de-fin-pour-les-assises-nationales-de-leducation-nationale/

Siaka Traoré, coordonnateur de la CNSE et ses camarades ont également défendu la nécessité de réaliser des infrastructures de qualité en tenant compte des besoins réels en matière de scolarisation, la nécessité de recruter en nombre sur la base de la croissance démographique et du développement de l’éducation, un personnel enseignant et administratif de qualité.

Anatole Zongo, secrétaire général du SNESS @InfoH24

Sur la question de la formation des personnels, la CNSE soutient entre autres le maintien et e renforcement des cadres existants dont les conférences annuelles et le retour des groupes d’animation pédagogique. La CNSE rejette par ailleurs le pacte national avec une trêve sociale de cinq ans pour des questions de principe mais également de réalisme selon les premiers responsables de la coordination.

Les journalistes présents à ce point de presse @InfoH24

La CNSE félicite ses structures pour les analyses et la défense de leurs positions durant ces assises nationales de l’éducation nationale et lance un appel à toute la communauté éducative notamment les parents d’élèves à une implication conséquente dans la recherche de solutions appropriées aux maux de l’école burkinabè. Elle interpelle le gouvernement à faire de l’éducation, une priorité nationale en tenant compte des préoccupations exprimées lors des assises nationales de l’éducation nationale.

L’article Assises nationales de l’éducation : La CNSE fait le bilan de sa participation est apparu en premier sur INFOH24 – Actualités et Infos au Burkina Faso et dans le monde.

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com