Situation alimentaire et nutritionnelle : Le Comité de prévision tient sa deuxième session annuelle

Ce jeudi 9 décembre, le Comité de prévision de la situation alimentaire et nutritionnelle (CPSA) a tenu sa deuxième session de l’année 2021. Les participants à cette session ont pour tâche de dresser le bilan de la campagne agricole 2021-2022 et de livrer des informations fiables et consensuelles sur les perspectives alimentaires et nutritionnelles.

Facilité par la sécheresse, les inondations, le COVID-19 et l’insécurité, le déficit alimentaire ne cesse de prendre de l’ampleur au pays des Hommes intègres. C’est pour remédier à ce problème que la société civile, des institutions étatiques et des partenaires techniques et financiers ont été conviés afin de mener des réflexions sur le problème.

Ainsi donc, il s’agira pour le comité, de produire et de mettre à jour l’état de la situation alimentaire et nutritionnelle du pays à partir des informations fournies par le système d’alerte précoce sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle. Aussi, d’évaluer et de valider les perspectives alimentaires du pays sur la base des données prévisionnelles de production agricole et des résultats issus de diverses études et analyses.

Ce processus de validation aura pour but de mettre à la disposition du gouvernement et de ses partenaires techniques et financiers, des informations fiables et consensuelles sur les perspectives alimentaires et nutritionnelles qui en découleraient. Egalement, de permettre à la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’ouest (CEDEAO) et le Comité inter-Etats de lutte contre la sécheresse au Sahel (CILSS)  de dresser l’état consolidé de la situation alimentaire et nutritionnelle de la sous-région.

A entendre le ministre en charge de l’agriculture, Salifou Ouédraogo, c’est un ensemble d’éléments qui seront analysés et qui permettront à l’ensemble des acteurs de pouvoir identifier les solutions adéquates et élaborer des recommandations à l’endroit de l’Etat.

« C’est pour dire que le comité va nous permettre de faire le point sur le bilan fourrager, le bilan sur la situation de la nutrition, la situation des déplacés internes, au niveau agricole et quel est le niveau de production des produits forestiers », a-t-il fait savoir.

Il a ajouté qu’avec les mesures de campagne sèche lancées, les actions mises en place permettront au gouvernement d’apporter un plus à la production afin de pouvoir inverser la tendance contre l’insécurité alimentaire. A l’issue de cette session du comité, un plan de réponse et de soutien aux personnes vulnérables sera mis en place.

Joël THIOMBIANO (stagiaire)

Faso7

L’article Situation alimentaire et nutritionnelle : Le Comité de prévision tient sa deuxième session annuelle est apparu en premier sur Faso7.

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com