Economie

Burkina Faso : Malia, le jus 100% naturel

Le directeur général de la société Afridia Industries, Abdoul-Aziz Nassa, a organisé un cocktail dinatoire, le jeudi 23 décembre 2021, pour présenter à ses partenaires, la gamme de jus Malia.

Le nombre de sociétés de production de jus de fruits s’est agrandi au Burkina Faso avec la naissance de Afridia Industries. Spécialisée dans la transformation des matières premières locales en général et celles des fruits tropicaux en particulier, cette unité agro-industrielle installée à Bobo-Dioulasso précisément à Logofourou-so a nécessité un investissement de plus de 15 milliards de F CFA. Elle est dotée d’une capacité de production de cinq tonnes/heure de purée et concentrée de mangues, 6000 litres/heure de nectar et jus de fruits en carton Elopack, 6000 litres/heure de jus et nectars en Doypack, 9000 bouteilles par heure d’eau minérale et 10 000 litres/heure de boissons gazeuses en bouteille PET. Si une chose définit la mission de la société, c’est d’apporter une réponse au déficit constaté entre l’offre et la demande nationale en jus de fruits. Pour accomplir cette mission, le directeur général, Abdoul-Aziz Nassa a mis le paquet double qui constitue sa particularité.

La vision du DG est detre la reference dans le domaine de la brasserie en Afrique

« L’ensemble de nos intrants de production proviennent de l’Europe. Ce sont des emballages primaires de grandes qualités recyclables produits selon les normes européennes afin de garantir la sécurité sanitaire des populations. Egalement, notre matière première principale qui est la mangue fraîche, est produite sur le territoire national par des producteurs de mangue avec qui nous sommes en étroite collaboration », a défendu le DG. Ce jeune entrepreneur faisait murir son projet depuis cinq années, en collaboration avec des PTF expérimentés dans le domaine aussi bien sur le plan des équipements industriels que sur les recettes de production. A titre d’exemple, il a cité l’Abnorm, le Laboratoire national de sante publique, le Bumigeb, la Direction générale de la protection de l’environnement. Ce jeudi 23 décembre 2021, la gamme de jus Malia a été présentée aux PTF dans une ambiance conviviale. Des propos du responsable-vente pour la région de l’Est, il ressort que le jus Malia comporte cinq saveurs : orange ; mangue-ananas-passion ; mangue-banane ; mangue-orange, et nectar de mangue.

Les participants lors de la présentation de l’usine

Ces différentes saveurs existent en Elopack 1 litre et 0,5 litre. Le prix détaillant conseillé par Afridia industries se situe entre 1000 et 1100 F CFA pour le pack de 1 litre et 650 F CFA pour le pack de 0, 5 litres. Le premier responsable s’est engagé dans une démarche qualité. « Avant de déployer la gamme de nos produits sur le marché, nous avons procédé à un certain nombre de dégustation qui ont réuni plus de 400 personnes et qui ont donné des avis divers sur les différentes recettes que nous avons soumises à leur appréciation. Cela a fait l’objet de comparaison également avec la concurrence. Sur la base des différentes appréciations des gens, nous avons à travers notre équipe très expérimentée, développé des recettes qui sont appréciées par la grande majorité de nos consommateurs aujourd’hui », a confié M. Nassa. Il est d’autant plus satisfait qu’environ quatre-vingt-dix-huit personnes apprécient la gamme de jus Malia. Selon le DG, l’unité devrait permettre de générer deux-cent-trente-neuf emplois directs et plus de 5000 emplois indirects. La société réserve des surprises à court, moyen et long terme.

L’ambiance était conviviale

A court terme, notamment courant avril 2022, elle envisage de mettre sur le marché burkinabè, les petits Malia. Le projet à moyen terme est relatif à la production d’eau minérale. Les boissons gazeuses sont également en perspective.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com