A la UneAIB.Media

Burkina : Une chorale veut renforcer la cohésion sociale par la musique

Burkina-Culture-Musique-Paix

Burkina : Une chorale veut renforcer la cohésion sociale par la musique

Ouagadougou, 21 avril 2022 (AIB)-La chorale L’ensemble Musical des Amis a exprimé mercredi, sa volonté de faire de la musique, un instrument de consolidation de la cohésion sociale et du vivre-ensemble au Burkina Faso. 

Le Fondateur et directeur de L’ensemble Musical des Amis, Jacob Daboué, a exprimé mercredi, son engagement, à faire de la musique, un instrument de paix et du vivre-ensemble dans le pays.

M. Daboué s’exprimait mercredi à Ouagadougou au cours d’un point de presse d’annonce d’un concert de son groupe musical prévu le 23 avril 2022 dans la capitale.

Il a indiqué que la musique constitue un facteur de rassemblement des Burkinabè dans un contexte de crise sécuritaire et humanitaire où le vivre-ensemble est mis à rude épreuve.

Il a souhaité que la musique réunisse tous les Burkinabè et qu’elle contribue à ramener la paix au Burkina Faso.

Jacob Daboué a fait savoir que son groupe musical a représenté le Burkina Faso au plan africain, européen et asiatique.

Jacob Daboué a expliqué que le vivre-ensemble doit se fonder sur des valeurs communes de référence telles que le respect des anciens, la crainte de Dieu, l’amour du prochain, le secours et la solidarité au plus faible, à la veuve et à l’orphelin.

« Les armes seules ne peuvent pas résoudre les questions d’insécurité. Il faut dialoguer sur la base de notre culture », a-t-il soutenu.

Depuis 2016, le pays est en proie au terrorisme qui a entrainé plus de deux mille morts, plus d’un million et demi de personnes déplacées et la fermeture de nombreuses écoles sur toute l’étendue du territoire national.

Agence d’information du Burkina

JO/ata

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Generated by Feedzy
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com