Economie

Assemblage d’appareils électroniques : Horizon Industrie SA lance officiellement ses activités au Burkina

Horizon Industrie SA, une usine d’assemblage d’appareils électroniques et électroménagers, a été inaugurée le vendredi 29 avril 2022 à Ouagadougou. La cérémonie a connu la présence du Premier ministre qui a lancé officiellement les activités d’assemblage d’ordinateurs, de tablettes et de smartphones « made in Burkina ».

Le développement industriel et la transformation digitale du Burkina Faso ont gagné des galons. En effet, le pays compte désormais, parmi ses unités industrielles, une usine d’assemblage d’appareils électroniques et électroménagers, dénommée Horizon Industrie. L’inauguration marquant le lancement officiel des activités de production a été faite le vendredi 29 avril 2022, par le chef de l’exécutif burkinabè, Albert Ouédraogo.

Horizon Industrie s’investira à mettre à la disposition des différentes couches socio-économiques du pays, des ordinateurs, des smartphones et des tablettes entièrement montés au Burkina Faso. Elle compte, à long terme, produire des appareils électroménagers. A ce jour, l’usine compte une quarantaine d’employés burkinabè et va créer 123 emplois directs et 3 000 emplois indirects. Elle est dotée d’une capacité de production de 1 000 unités par jour.

Horizon Industrie SA est dotée d’une capacité de production de 1 000 unités par jour.

Ce projet d’envergure est l’idée d’un chef d’entreprise du nom de Inoussa Sawadogo. Il est mis en œuvre avec l’accompagnement technique du groupe Haier Global Business. Et à en croire le directeur général de Horizon Industrie, Serge Eloi Ouédraogo, cette usine est la plus grande en Afrique de l’Ouest. La pose de la première pierre est intervenue en mai 2022. L’usine est installée sur une superficie de 10 267 m2. Selon le directeur général, en 2020 et 2021, grâce au financement de Coris Bank international, Horizon Industrie a procédé à l’importation et à la livraison de 10 611 ordinateurs aux étudiants.

Le directeur général, Serge Eloi Ouédraogo, a indiqué que l’usine est la plus grande d’Afrique de l’Ouest.

Il a aussi précisé que cette cérémonie a été possible parce que les institutions financières telles que le Fonds de solidarité africain (FSA) et la Banque agricole du Burkina Faso (BABF) leur ont fait confiance en apportant la quasi-totalité du financement pour la construction de l’unité d’assemblage. « C’est l’occasion pour nous d’exprimer nos sincères remerciements à ces institutions financières pour la confiance placée en ce projet structurant, dont l’objectif stratégique est de faire du Burkina Faso un pôle d’industries de pointe. La quatrième révolution industrielle, celle de l’économie numérique, constitue aujourd’hui un levier important et une source de croissance économique soutenue et durable », a-t-il soutenu. Grâce à son partenaire Haier Global business, Horizon Industrie s’appliquera à mettre sur le marché burkinabè et régional, des équipements fiables, séduisants et à des prix compétitifs, foi du directeur général.

Le représentant de Haier Global Business, Junior Adohinzin, est persuadé que ce projet aidera le Burkina Faso à migrer vers un développement économique profitable à tous.

Le représentant du groupe Haier Global Business, Junior Adohinzin, a révélé que le groupe compte plus de neuf grandes usines de fabrication dans le monde, 24 parcs industriels et dix grands centres de recherche répartis à travers le monde. Il enregistre plus de 80 000 employés et fait un chiffre d’affaires annuel supérieur à 20 000 milliards de francs CFA. En donnant ces informations, M. Adohinzin veut démontrer que l’entreprise Horizon Industrie SA a frappé à la bonne porte pour atteindre son objectif. « Je suis persuadé que ce projet aidera le Burkina Faso à migrer vers un développement économique profitable à toutes les populations de ce pays », a-t-il déclaré. Et de promettre, au nom du groupe Haier Global Business et en son nom propre, de continuer à soutenir Horizon Industrie SA chaque fois que le besoin se fera sentir.

« Cette initiative de Horizo Industrie SA est d’une importance capitale pour le gouvernement », a dit le ministre en charge de l’Industrie, Abdoulaye Tall, qui a prononcé le discours du Premier ministre. A l’en croire, le gouvernement est conscient qu’en plus de l’urgence d’œuvrer à restaurer la paix dans le pays, il doit œuvrer à l’amélioration des conditions de vie des populations.

Le Premier ministre, par la voix de son ministre de l’Industrie, a félicité Inoussa Sawadogo.

Le Premier ministre a rendu un hommage à l’ensemble des acteurs du secteur privé ainsi qu’à leur organisation faîtière, pour la précieuse contribution dans le processus de développement de notre pays, à travers les investissements structurants, créateurs de richesses et d’emplois. « Je félicite Inoussa Sawadogo et l’ensemble de ses collaborateurs. Je salue également la confiance des institutions financières », a-t-il terminé.

Obissa Juste MIEN
Lefaso.net

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Generated by Feedzy
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com