Politique

🔮 Le « Front Patriotique » exige la « destitution sans délai » de Auguste Mohamed Koumsongo de l’ALT

Le Front Patriotique a accusé ce mardi 9 août, le député de l’AssemblĂ©e lĂ©gislative de transition (ALT) Auguste Koumsongo d’avoir provoqué des troubles lors de la cérémonie de présentation du mouvement.

« Le comité d’organisation a constaté la présence frauduleuse dans la salle de Monsieur Koumsongo Auguste Mohamed et certains compagnons, tous d’un gabarit impressionnant et organisé en bande (
) ils ont été priés de sortir de la salle », a narré le coordonnateur du mouvement, Germain Bitiou Nama.

 

Mécontents d’être expulsés, « un d’entre eux [Auguste Koumsongo et ses compagnons] a même serré le col d’un membre du comité d’organisation (
) pendant que les autres membres de la bande lançaient des injures ‘’batard
batard
il faut gâter afin qu’ils ne terminent pas ce qu’ils ont commencé’’», poursuit Germain Bitiou Nama.

 

Selon le récit du Front Patriotique, Auguste Koumsongo et ses compagnons s’en sont pris ensuite au président du Mouvement du peuple pour le progrĂšs (MPP) Alassane Bala Sakandé, invité à ladite cérémonie.

 

« Ces loubards [Auguste Koumsongo et ses compagnons] ont attendu la fin de la cérémonie pour s’en prendre physiquement à Monsieur Sakandé Bala (
) en exerçant sur lui et sa garde, des faits de violences et voies de faits dans le but d’attenter à son intégrité physique », accuse le coordonnateur du Front Patriotique.

Germain Bitiou Nama fustige par ailleurs le comportement des forces de l’ordre sur les lieux, invitées pour la couverture sécuritaire de l’événement, qui n’ont pas daigné intervenir, dit-il.

 

« Le commandant de la Compagnie républicaine de sécurité joint au téléphone a indiqué qu’il n’avait pas reçu l’ordre d’accéder à la cour (
) Les loubards ont pris la fuite et la police s’est aussitôt interposée pour les exfiltrer comme si cela était bien planifié », a déploré Bitiou Nama.

 

Le Front Patriotique a donc porté plainte ce mardi matin contre monsieur Koumsongo Auguste Mohamed et autres et exige la « destitution sans délai de Koumsongo Auguste Mohamed de l’ALT », tout en déplorant que « L’assemblée législative a été mise en place sur la base de regroupement de copins et copines à la solde des militaires putschistes, eux mêmes coupables de parjure et de haute trahison ».

Composé de 33 structures politiques et organisationnelles, Le Front Patriotique a été présenté le jeudi 4 août dernier lors d’une cérémonie dont il attribue la perturbation à Auguste Mohamed Koumsongo, membre de l’Assemblée législative de la transition avec l’appui de compagnons, « tous d’un gabarit impressionnant et organisé en bande ».

 

Yaya Diomandé

L’article 🔮 Le « Front Patriotique » exige la « destitution sans délai » de Auguste Mohamed Koumsongo de l’ALT est apparu en premier sur Omega MĂ©dias.

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Generated by Feedzy
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com