A la UneAIB.Media

Burkina : Economie, Santé et grogne sociale au menu des journaux

Burkina-presse-revue

Burkina : Economie, Santé et grogne sociale au menu des journaux

Ouagadougou, le 12 août 2022 (AIB)-Les quotidiens burkinabè de ce vendredi traitent les rencontres d’hier du chef du gouvernement, Albert Ouédraogo avec d’une part des Partenaires techniques et financiers et d’autre part des chimistes de même que de la grogne de l’Union d’action syndicale (UAS) sur le projet de décret d’octroi de prime de bilan.

Le doyen des quotidiens burkinabè, L’Observateur Paalga titre à sa Une  « Insécurité : Plus de 200 milliards pour sécuriser l’axe Ouaga-Kaya-Dori ».

Le confrère indique que le Premier ministre, Albert Ouédraogo a organisé le jeudi 11 août 2002 une rencontre avec les partenaires technique financiers dans le cadre de la validation du plan de résilience et de stabilisation de l’axe Ouaga-Kaya-Dori.

« Cette rencontre a permis aux partenaires de revisiter leur engagement pour permettre la sécurisation de l’axe, la restauration des services sociaux de base et apporter un soutien aux populations vulnérables », a-t-il poursuivi.

Le quotidien public Sidwaya, pour sa part, soutient que le gouvernement s’engage davantage à faire une priorité, le plan de stabilisation de l’axe Ouaga-Kaya-Dori afin qu’il s’adapte mieux dans un contexte d’insécurité. Il a également précisé que ce plan de stabilisation de l’axe s’élève à plus de 200 milliards de FCFA.

Abordant un autre sujet, le quotidien public affiche à sa première page : « Lutte contre les pandémies : Des chimistes chez le Premier ministre ». Selon le journal, le Premier ministre Albert Ouédraogo a fait savoir qu’actuellement la pandémie la plus préoccupante en Afrique de l’Ouest demeure le COVID-19 qui a frappé le monde entier. Albert Ouédraogo signale qu’en plus du COVID-19, la variole du singe frappe déjà et ne cesse de se propager.

De son côté, L’Observateur Paalga informe que le chef du gouvernement a tenu hier jeudi, des échanges avec une délégation de la Société ouest-africaine de chimie (SOACHIM) en vue de lutter efficacement contre les pandémies en Afrique.

« Remise en cause des droits et acquis des travailleurs : L’UAS met en garde le gouvernement », titre à sa Une le quotidien privé burkinabè, Le Pays.

Selon le journal, l’Union d’action syndicale (UAS) dénonce les actions du gouvernement de la Transition qui visent à remettre en cause les droits et acquis des travailleurs.

L’UAS dit constater que les projets de décret d’octroi de la prime de bilan au sein des sociétés d’Etat et les Etablissements publics de prévoyance social en cours, mettent en péril les droits et acquis des travailleurs.

A propos, elle note que la remise en cause des acquis et droits des travailleurs constitue un risque énorme de trouble de la paix sociale, de la quiétude dans nos universités et une sérieuse menace contre l’enseignement supérieur et la recherche pour le Burkina.

Agence d’information du Burkina

AGM/ho/wis

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Generated by Feedzy
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com