A la UneAIB.Media

Burkina : Le président Damiba appelle à soutenir la Transition pour freiner l’expansion du terrorisme

Burkina : Le président Damiba appelle à soutenir la Transition pour freiner l’expansion du terrorisme

Ouagadougou, le 23 sept. 2022 (AIB)-Le président du Faso, le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba, a appelé vendredi la communauté internationale à soutenir la Transition pour freiner l’expansion du terrorisme qui secoue son pays depuis six ans.

« La seule volonté et la simple détermination du Burkina Faso dans la lutte contre le terrorisme ne suffiront pas à elles seules à produire des effets durables ou irréversibles dans ce domaine. Le soutien de la communauté internationale est indispensable et attendu, à cet égard», a affirmé le président Damiba.

Selon lui, ce soutien est surtout urgent, car la position géographique du Burkina fait de lui un verrou pour freiner l’expansion du terrorisme vers les pays côtiers comme le Bénin, la Côte d’Ivoire, le Ghana et le Togo.

Le président du Faso, le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba, s’exprimait vendredi à la 77e session ordinaire des assemblées générales des Nations-Unies à News York aux Etats-Unis, le 23 septembre 2022.

« En effet, la stabilité, la sécurité et la paix au Sahel ne sont pas seulement une affaire des pays de cette région, dans la mesure où la situation qui prévaut aujourd’hui dans les pays du Sahel est la résultante d’une migration du phénomène du terrorisme du Nord vers le sud du continent », a-t-il rappelé.

Pour le président du Faso, ce qui se passe aujourd’hui au Sahel, de par ses effets transfrontaliers, est un problème qui met en jeu la paix et la sécurité internationales.

Dès lors, le président du Faso estime qu’il est impératif que la communauté internationale s’en préoccupe et s’en saisisse davantage.

Les efforts déployés jusque-là sont certes salutaires, mais restent en deçà des attentes, au regard de la réalité du terrain, a soutenu le président Damiba.

Le 24 janvier 2022 le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba a renversé le président Roch Marc Christian Kaboré, lui reprochant son incapacité à éradiquer les attaques terroristes qui frappent le Burkina Faso depuis six ans.

Agence d’information du Burkina Faso

DNK/ata

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Generated by Feedzy
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com