A la UneAIB.Media

Burkina : Politique, culture et Justice à la Une des quotidiens burkinabè

Burkina-Presse-Revue

Burkina : Politique, culture et Justice à la Une des quotidiens burkinabè

Ouagadougou, 23 sept. 2022 (AIB)- Les parutions de ce vendredi s’intéressent à la satisfaction de la Banque mondiale pour la conduite de la transition, le procès de Ousmane Guiro et du verdict de celui dans l’affaire Dabo Boukary ainsi que de l’organisation de la Semaine nationale de la culture (SNC) à Bobo-Dioulasso.

L’Express du Faso, édité à Bobo-Dioulasso, titre à sa Une « SNC 2022 : si ça réussit c’est nous, si ça échoue c’est nous ».

Le confrère indique que la Semaine nationale de culture (SNC) sera organisée à Bobo-Dioulasso du 26 novembre au 3 décembre prochain.

Il ajoute que les comités nationaux et régionaux, chargés de l’organisation et de la réussite de l’évènement ont été installés le 20 septembre dernier par la ministre de la culture.

Il note que les bobolaises et bobolais ne s’inquiètent plus de la tenue effective de la biennale de la culture dans leur capitale.

Sur un autre sujet, le journal privé, Le Pays affiche à sa Une « Affaire Ousmane Guiro : Le parquet claque la porte, le procès renvoyé ».

Le quotidien informe que le dossier Ousmane Guiro, du nom de l’ex directeur général de la Douane s’est ouvert dans la matinée du 22 septembre 2022 et a été renvoyé à la prochaine session de la Chambre criminelle qui doit probablement se tenir après la rentrée judiciaire.

Il ajoute que le ministère public avait claqué la porte avant de revenir et obtenir le renvoi du dossier.

Dans la même lancé, le doyen des quotidiens privés, l’Observateur Paalga indique que les juges de la Chambre criminelle de la Cour d’appel de Ouagadougou ont condamné,  hier jeudi à 1h du matin, les accusés Malgloire Yougbaré à 30 ans de prison ferme plus une amande de cinq millions de FCFA, Gilbert Diendéré à 20 ans de prison ferme et une amande d’un million ainsi que Mamadou Bamba à 10 ans de prison ferme et d’un million de F CFA dans l’affaire Dabo Boukary, étudiant en 7e année de médecine disparu en mai 1990.

Sous un autre registre, le quotidien d’Etat, Sidwaya annonce à sa Une « Gouvernance au Burkina Faso : La Banque mondiale satisfaite de la conduite de la transition ».

Le quotidien public note que le président du Faso, le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba, a été reçu le jeudi 22 septembre 2022, par le président de la Banque mondiale, David Malpass, au bureau de l’institution à New York.

Il ajoute que le président de la Banque mondiale, David Malpass, a affirmé l’engagement de son institution à poursuivre son accompagnement au Burkina Faso.

Sidwaya informe que la secretaire d’Etat adjointe en charge des Affaires africaines au département d’Etat des Etats-Unis, Molly Phee, a réitéré l’engagement des Etats-Unis pour l’aide qu’ils peuvent apporter aux Burkinabè.

Selon le quotidien d’Etat, les Etats-Unis souhaitent voir le Burkina Faso retourner à la démocratie et devenir un Etat de sécurité et de prospérité.

Agence d’Information du Burkina

AGM-BSK/ata

 

 

 

 

 

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Generated by Feedzy
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com