Economie

« Workshop » 2022 de CIM Métal SA : La contribution des prescripteurs de matériaux à l’honneur

CIM METAL SA a tenu le 23 septembre 2022, une soirée « Workshop » 2022. L’objectif de cette activité est de créer un cadre de rencontre et d’échanges sur les aciers au Burkina Faso pour discuter des caractéristiques des matériaux de construction de l’acier. Elle s’est tenue sous le thème : « Contribution des prescripteurs de matériaux de construction pour les ouvrages durables au Burkina Faso ».

Accroître sa visibilité avec ses partenaires surtout les ingénieurs et entrepreneurs de génie civil au vu de l’environnement concurrentiel, c’est la quintessence de cette soirée « Workshop » de CIM METAL tenue le vendredi 23 septembre 2022, à Ouagadougou. « Contribution des prescripteurs de matériaux de construction pour les ouvrages durables au Burkina Faso », c’est le thème qui a été pour ce « Workshop », édition 2022.

Le DG de CIM METAL SA, Alassane Kanazoé a précisé que la présente se veut un instant de partage de connaissance.

Pour le directeur général de CIM METAL SA, Alassane Kanazoé, la cérémonie a été pensée pour donner l’occasion aux acteurs clés du domaine de la construction, de discuter des caractéristiques des matériaux de construction en acier mais aussi de discuter de la contribution des prescripteurs dans les constructions au Burkina Faso.
« En sus, il s’agit de faciliter la connaissance des produits de CIM METAL SA et encourager la consommation du fer normalisé que nous avons initié ce Workshop », a-t-il ajouté. Par ricochet, cette tribune offre une opportunité pour les chefs d’entreprises d’échanger sur les méthodes de choix des matériaux pour une construction à double intérêt : qualité et économique.

Au lieu d’un panel classique que l’on connaît, le DG de CIM METAL SA a précisé que la présente se veut un instant de partage de connaissance. Se basant sur l’expérience du Groupe MMD Steel, CIM METAL SA fourni du fer à béton et des produits dérivés d’une qualité prémium.

Le représentant du ministre en charge de l’urbanisme Karim Ilboudo a espéré un partenariat véritable avec CIM METAL SA

« Je ne saurai terminer mes propos sans témoigner ma considération à ceux qui œuvrent derrière la scène pour satisfaire nos partenaires. Je vous remercie d’avoir fait du « made in Burkina » une référence de l’industrie métallurgique sub-saharienne », a-t-il terminé.

Vers un partenariat ministère de l’Urbanisme et CIM Métal SA

Cette activité de CIM METAL SA a été saluée à sa juste valeur par le ministère de l’Urbanisme. Son représentant, Karim Ilboudo a reconnu que CIM METAL SA œuvre durablement à offrir des matériaux de construction de qualité à ses partenaires. C’est pourquoi il a salué l’initiative à sa juste valeur car pour lui, la résolution est louable et le ministère ne peut que l’accompagner. « Nous osons croire que nous pouvons établir un partenariat véritable dans le sens de promouvoir cette activé que la société a initié en son sein », a-t-il souhaité.

Plusieurs communications ont été faites à l’endroit des convives

Au cours de cette cérémonie plusieurs communications ont été faites à l’endroit des convives. La première a été assurée par le directeur qualité de l’ABNORM, Djakaridja Nyamba. Elle a porté sur les missions de l’ABNORM et de ses systèmes de contrôle des matériaux de construction au Burkina Faso. En effet, il a rappelé que c’est sa structure qui a la charge de la normalisation au Burkina. C’est elle qui établit les normes et pour se faire, elle est affiliée à des structures internationales sur lesquelles elle se base pour élaborer ses normes. La première structure internationale est l’ISO. Il y a ensuite le Commission électrotechnique internationales (CEI). A la suite de M. Ilboudo, Youssouf Sawadogo a présenté l’acier. A l’écouter, l’acier est un des principaux alliages du fer. Il intègre d’une part, du carbone inférieur à 0,24% de la masse totale. Une fois trempé, il devient plus dur que le fer. La chargée de marketing de CIM METAL SA, Djélikah Ouédraogo, a quant à elle, expliqué les règles de dimensionnement et les différents types de production du fer à béton que propose CIM METAL SA.

La chargée de marketing de CIM METAL SA, Djélikah Ouédraogo a expliqué les règles de dimensionnement et les différents types de production du fer à béton que propose CIM METAL SA.

De la présentation de CIM Métal SA

CIM METAL SA est première et la seule usine de fer burkinabè disposant d’une fonderie. L’entreprise a été créée en 2014 pour mettre à la disposition des burkinabè, des matériaux de construction made in Burkina de qualité premium. Ces produits sont le fer à béton, le fil de fer et le fer d’attache. CIM METAL a acquis des équipements modernes lui permettant la production et la commercialisation d’articles en acier de haute qualité connu sous le nom de « CIM METAL AL TMT ».

Pour être leader dans le domaine, CIM METAL SA a pour principale partenaire un groupe international reconnu pour la qualité de ses productions d’acier qui n’est autre que MMD Steel. En rappel, CIM Métal SA est une filiale du groupe CIM Métal Group crée par Inoussa Kanazoé. Il est constitué de CIMFASO, CIMASSO, Kanis Logistics et ADEFA Transit.

Obissa Juste MIEN
Lefaso.net

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Generated by Feedzy
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com