A la UneAIB.Media

Burkina: Insécurité, justice et solidarité au menu des quotidiens burkinabè

Burkina-Presse-Revue

Burkina: Insécurité, justice et solidarité au menu des quotidiens burkinabè

Ouagadougou, 28 sept. 2022 (AIB)- Les journaux burkinabè de ce mercredi évoquent  le soutien aux personnes vulnérables à l’orée de la rentrée scolaire, la condamnation à perpétuité d’un gendarme braqueur et l’attaque du convoi de ravitaillement dans la localité du Gaskindé, faisant plusieurs victimes.

Le quotidien d’Etat Sidwaya titre à sa Une : « Attaque de Gaskindé : un bilan provisoire de 11 morts et 28 blessés », publiant un communiqué du gouvernement.

Selon ledit communiqué, le bilan de l’attaque du convoi de ravitaillement en vivres au profit de la province du Soum, fait état de 11 corps militaires retrouvés, 28 blessés dont 20 militaires, un Volontaire pour la défense de la patrie (VDP) et sept civiles.

Quant au quotidien privé Le Pays, il se contente de mentionner que l’attaque du convoi de ravitaillement a occasionné plusieurs morts et une cinquantaine de civils portés disparus.

« Attaque d’un convoi de ravitaillement dans le soum : Vaste contre-offensive de l’armée », rapporte en première page, L’Express du Faso, quotidien privé édité à Bobo-Dioulasso.

Le journal bobolais met en exergue : « Ce sont les Burkinabè eux-mêmes qui communiquent pour les terroristes ».

En effet, dans son éditorial, L’Express du Faso fait observer que les populations à travers les réseaux sociaux et même dans les médias diffusent des informations sur les terroristes qui attaquent, tuent, brûlent et chassent les populations.

Dans un autre registre, le doyen des quotidiens privé, L’Observateur Paalga, aborde un sujet relatif à la justice, titrant : « Procès gendarme braqueur : Jérémy Kaboré condamné à la perpétuité »

A en croire le confrère, le gendarme Jérémy Modérat Kaboré a été reconnu, lundi dernier, au Tribunal de grande instance de Ouaga II (TGI), coupable des faits de meurtre et acte de grand banditisme.

Sous un autre angle, L’Express du Faso arbore à sa Une : « Solidarité nationale : la CNSS apporte le sourire aux veuves, aux orphelins et aux enfants vulnérables ».

Le confrère souligne que dans le cadre des activités en soutien aux personnes vulnérables, la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) a fait un don de matériels et de vivres à 675 personnes.

« Ce sont au total 325 orphelins et enfants qui ont reçu des bourses d’études d’une valeur de 100 mille FCFA et de kits scolaires composés de sacs d’écoliers et de fournitures scolaires d’une valeur de 20 mille FCFA et 350 veuves ont reçu des vivres », explique le même quotidien.

Agence d’information du Burkina

BSK-OLA/ata/ak

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Generated by Feedzy
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com