Economie

Séminaire de formation des administrateurs des sociétés à capitaux publics du Burkina : La 23e session a refermé ses portes

Le ministère du Développement industriel, du commerce, de l’artisanat et des petites et moyennes entreprises a procédé, ce jeudi 29 septembre 2022, à la clôture du séminaire de la 23e session de formation des administrateurs des sociétés à capitaux publics.

Débuté le 5 septembre 2022, ce séminaire de formation était placé sous le thème « Dispositif de contrôle interne, audit, et principes de redevabilité au sein des sociétés à capitaux publics : règles, outils, rôles et responsabilité des organes de gouvernance ».

Les participants

Ce séminaire a essentiellement pour objectif d’outiller les administrateurs des sociétés d’Etat, mais aussi les responsables des entreprises sur un certain nombre de questions en lien avec les entreprises.

En plus des communications sur le thème principal, d’autres communications ont porté entre autres sur le contrôle interne et externe, l’audit et gestion des risques ; les principes et règles fondamentaux de la gouvernance d’entreprise ; la mise en œuvre et le pilotage du contrôle interne au sein des sociétés d’Etat…

Les communicateurs

Comme l’indique Abdoul Kadré Koura, directeur régional du développement industriel du commerce, de l’artisanat, et des petites et moyennes entreprises, ce séminaire a permis aux administrateurs de connaître un certain nombre d’informations en lien avec le cadre institutionnel et juridique des partenaires publics et privés et aussi de savoir qu’il existe d’autres sources de financement pour leurs entreprises, pour leurs projets d’entreprises.

Abdoul Kadré Koura, directeur régional du développement industriel du commerce, de l’artisanat, et des petites et moyennes entreprises

Les administrateurs ayant été formés en quatre groupes et au regard des thèmes qui ont été développés, le directeur régional a souhaité en premier lieu que leurs capacités soient effectivement renforcées autour de ces thèmes afin qu’ils puissent apporter à leurs sociétés, à leurs entreprises une meilleure gouvernance possible au profit des services publics.

Laurent Tibiri, chef de la cellule de l’audit interne du BUMIGEB

Il affirme également que l’assemblée générale des sociétés d’Etat mentionne que les sociétés à capitaux publics tirent leurs épingles du jeu en matière de gestion, mais qu’il y a toujours des accompagnements qu’il faut réaliser notamment à l’endroit des administrateurs qui gèrent ces sociétés d’Etat, d’où l’importance de continuer à les former chaque année pour leur permettre d’être plus performants dans la gestion de leurs entreprises. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Haoua Touré
Lefaso.net

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Generated by Feedzy
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com