A la UneAIB.Media

Burkina : La chute du pouvoir de Damiba à la Une des quotidiens burkinabè

Burkina-Presse-Revue

Burkina : La chute du pouvoir de Damiba à la Une des quotidiens burkinabè

Ouagadougou, 3 oct. 2022 (AIB)- Les quotidiens de ce Lundi ont tous au menu, la chute du pouvoir du Lieutenant-colonel  Paul-Henri Sandaogo Damiba, renversé par le capitaine Ibrahim Traoré.

Le quotidien national Sidwaya rapporte que le Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR) vient d’opérer une mue en son sein, car, précise-t-il, « le capitaine Ibrahim Traoré et d’autres frères d’armes ont renversé le Lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba ».

Le journal explique que l’organe dirigeant de la junte militaire qui a renversé le président Rock Kaboré, le 24 janvier dernier, n’a finalement pas pu contenir ses contradictions.

« La situation a dégénéré, le vendredi 30 septembre 2022, avec un nouveau coup de force qui a conduit à la destitution du président du MPSR, le Lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba, par ailleurs chef de l’Etat depuis 8 mois », écrit Sidwaya.

Toujours selon le quotidien d’Etat, le capitaine kiswend-Sida Sorgho a expliqué que l’idéal du MPSR, à savoir la restauration de l’intégrité du territoire national a été trahi par le lieutenant-colonel Damiba.

A en croire le doyen des quotidiens privés burkinabè, L’Observateur Paalga, trois jours durant, suite à la situation confuse, créée par le coup d’Etat du vendredi 30 septembre 2022 contre le Lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba, plusieurs grandes villes du Burkina se sont mobilisées pour soutenir le nouvel homme fort du pays, le capitaine Ibrahim Traoré.

L’ex-président Damiba impose 7 conditions avant de signer sa démission et s’exile à Lomé au Togo, précise Le Pays, un autre quotidien peivé.

Il souligne que pour le capitaine Ibrahim Traoré, de la sécurité à la défense en passant par la santé, l’action sociale et l’infrastructure, tout est prioritaire.

Le même journal poursuit que le chef de l’Etat a demandé de lui dresser d’urgence l’inventaire des véhicules inutilisées ou stationnées dans les ministères pour une raison ou une autre pour les utilisées dans le combat contre l’insécurité.

Il poursuit que, d’autres rencontres seront annoncées par le chef de l’Etat pour mieux peaufiner la feuille de route des ministères à mettre en place dans les jours ou semaines à venir.

Sous un autre registre, Le Pays titre à sa Une : « Lutte contre le terrorisme : 747 soldats prêts à défendre la Nation ».

Il renseigne que la « Promotion sauvegarde de la Nation », est le nom de baptême de la 48e promotion des élèves de l’Ecole nationale des sous-officiers de la gendarmerie (ENSOG) dont la cérémonie de sortie s’est déroulée le samedi 1er octobre 2022 au camp Ouezzin Coulibaly de Bobo-Dioulasso.

Agence d’Information du Burkina

BSK-OWLA /ak

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Generated by Feedzy
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com