Politique

🔮 Assises nationales : « les querelles intestines et personnelles doivent ĂȘtre mises de cĂŽtĂ© » Moumouni Dialla, prĂ©sident du CNJ

Les assises nationales qui s’ouvrent vendredi Ă  Ouagadougou doivent proposer quelque chose qui est adaptĂ©e Ă  la rĂ©alitĂ© des BurkinabĂš. C’est ce que souhaite Moumouni Dialla, prĂ©sident du Conseil National de la Jeunesse (CNJ). 

Ce qui se passe au Burkina selon lui, est une volontĂ© manifeste de la jeunesse et la matĂ©rialisation de cette volontĂ© doit se faire Ă  l’issue des assises. Le Burkina Faso a aujourd’hui besoin d’un Ă©lan patriotique, d’une solidaritĂ© intĂ©rieure pour venir Ă  bout du terrorisme explique Moumouni Dialla qui pense que pour y arriver, « les querelles intestines et personnelles doivent ĂȘtre mises de cĂŽtĂ© ». Le prĂ©sident du CNJ invite donc les jeunes Ă  rester dans cet Ă©lan car « si la jeunesse sait taire ses querelles pour conjuguer les intelligences et les Ă©nergies », le pays sortira de cette situation difficile.

Moumouni Dialla a aussi donnĂ© sa lecture sur les avis divergents quant Ă  la tenue des assises nationales, une 3e depuis l’insurrection populaire de 2014. Il est temps pour lui de « faire une lecture profonde pour sortir quelque chose d’extraordinaire, sinon le peuple va penser encore que c’est inutile ». Toutefois, il estime que les assises peuvent s’expliquer car on doit partir sur une base consensuelle, qui Ă©mane de la volontĂ© des forces vives. La prioritĂ©, insiste-t-il, c’est « la lutte contre le terrorisme ».

 

Bernabé Kabré

L’article 🔮 Assises nationales : « les querelles intestines et personnelles doivent ĂȘtre mises de cĂŽtĂ© » Moumouni Dialla, prĂ©sident du CNJ est apparu en premier sur Omega MĂ©dias.

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Generated by Feedzy
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com