Politique

Détention du lieutenant colonel Emmanuel Zoungrana : Sympathisants et avocats appellent à un traitement diligent de son dossier

Les sympathisants du lieutenant colonel Emmanuel Zoungrana, en tandem avec ses avocats, ont animé un point de presse ce 19 octobre 2022.

Détenu depuis maintenant 10 mois, le lieutenant colonel Emmanuel Zoungrana est accusé de complot contre la sûreté de l’État, de blanchiment de capitaux et d’enrichissement illicite. Des infractions qui, selon ses sympathisants, peinent à être prouvées après les enquêtes.

Ils en appellent aussi à une diligence dans le traitement de son dossier et surtout à une liberté provisoire. La dernière demande de liberté provisoire lui aurait été refusée, parce qu’il y avait des manifestants devant le tribunal militaire, soutient Me Paul Kéré, un de ses conseils.

Celui-ci juge la détention de son client trop longue, ajoutant que même une procédure classique ne dure pas autant. Il invite les nouvelles autorités à se pencher sur le cas de son client, qui selon lui pourrait être utile dans le cadre de la lutte contre le terrorisme.

Lefaso.net

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Generated by Feedzy
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com