Culture

Burkina Faso : Le FESPACO 2023 maintenu, le visuel dévoilé

Le comité d’organisation du Festival Panafricain du Cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO), a annoncé officiellement le maintien de l’organisation de la 28e édition (édition 2023), ce jeudi 1er décembre 2022, à Ouagadougou. Le visuel de la présente édition placée sous le thème « Cinémas d’Afrique et culture de la paix », a également été dévoilé.

Au regard du contexte sécuritaire que traverse le Burkina Faso, Moussa Alex Sawadogo, le Délégué général du FESPACO dit espérer tenir un événement adapté et recentré. « Il n y a jamais eu de FESPACO au rabais depuis sa création et il n’y aura pas de FESPACO au rabais. Il y aura un FESPACO qui est adapté et recentré, bien sûr au niveau des professionnels et avec l’implication du public », a-t-il confié.

« La culture de la paix en tant que processus permanent doit transparaître dans les créations cinématographiques » (Galip Somé) ©Faso7

Pour lui, l’objectif de cette année est de pouvoir conserver les acquis de l’édition passée. Il a tenu a rassuré que des moyens ont été déployés pour que le FESPACO se déroule dans de bonnes conditions. « Nous avons déployé plusieurs moyens pour pouvoir conserver ces acquis de l’année dernière. Pour cette année, c’est de donner du contenu à ces acquis et d’avoir une organisation professionnelle afin que les professionnels et les amoureux du cinéma puissent être dans de bonnes conditions, voir de bons films, et de profiter de toutes les activités qu’offre le FESPACO », a-t-il laissé entendre.

Le visuel du FESPACO 2023

Quant à Galip Somé, le Directeur de cabinet du ministre de la communication de la culture, des Arts et du Tourisme, il estime que le thème, notamment « Cinémas d’Afrique et culture de la paix », est une thématique très évocatrice. « La culture de la paix en tant que processus permanent doit transparaître dans les créations cinématographiques. Il y va de l’évolution et de la suivie même de l’industrie du cinéma et de l’audiovisuel », a-t-il affirmé.

Par ailleurs, il a invité les professionnels du cinéma et de l’audiovisuel à s’approprier ce thème et surtout, à faire de leurs œuvres cinématographiques, un facteur de cohésion sociale et d’intégration pour l’édification d’une Afrique plus forte et plus solide.

« A travers, cette figure légendaire de « Sarraouinia », le visuel s’inscrit dans la dynamique du thème du FESPACO 2023 qui est « Cinéma d’Afrique et culture de la paix » en mettant l’accent sur :

Une combattante avec ses attributs de guerrière à un moment où il faut mettre en avant les Forces de Défenses et de Sécurité et les Volontaires pour la Défense de la Patrie, pour saluer leur sacrifice, leur courage et leur engagement patriotique.

Une femme au poing fermé, déterminée, engagée pour un changement social en luttant contre l’intolérance, l’incivisme, la violence, l’insécurité et le terrorisme qui minent tout effort de développement harmonieux de notre mère patrie et de notre bien-être.

Un symbole de fierté africaine, de résistance, et de résilience qui a fait son entrée dans les manuels scolaires d’Afrique.

En somme, le visuel de la 28e édition du FESPACO rend hommage à toutes ces reines d’Afrique et d’ailleurs qui, de par leur abnégation, conviction et persévérance, ont œuvré et œuvrent nuit et jour pour la culture et le maintien de la paix »,

Décryptage du visuel par l‘artiste dessinateur « El Marto », concepteur du visuel

Il faut noter que la 28e édition du FESPACO va se tenir du 25 février au 04 mars 2022. 1142 films ont été inscrits, dont 84 films burkinabè et 60 films identifiés.

Eliane Agnès Yanogo/ Bernadette Kambiré (stagiaire)

Faso7

L’article Burkina Faso : Le FESPACO 2023 maintenu, le visuel dévoilé est apparu en premier sur Faso7.

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Generated by Feedzy
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com