A la UneSidwaya

Nous a rendu visite : la présidente de la CIL aux Editions Sidwaya

La présidente de la Commission de l’informatique et des Libertés (CIL), Marguerite Ouédraogo/ Bonané, s’est rendue aux Editions Sidwaya, le mardi 24 janvier 2023, à Ouagadougou. A l’issue d’une visite guidée des locaux du groupe de presse, elle s’est prêtée aux questions des journalistes dans le cadre de l’Invité de la Rédaction.

Sidwaya, « le journal de tous les Burkinabè », est l’un des partenaires privilégiés de la Commission de l’informatique et des libertés (CIL) pour la visibilité de ses actions dans le cadre de la protection des données à caractère personnel. C’est ce qu’a fait savoir la présidente de l’institution, Marguerite Ouédraogo/ Bonané, à l’issue d’une visite qu’elle a effectuée au siège de la « Maison commune », le mardi 24 janvier 2023, à Ouagadougou. A la tête d’une forte délégation constituée, entre autres, de commissaires de la CIL, Marguerite Ouédraogo/Bonané, au cours de cette visite, a d’abord eu un bref tête-à-tête avec la directrice générale des Editions Sidwaya, Assetou Badoh, avant de découvrir, à pas guidés, tous les compartiments de l’entreprise de presse. « Nous travaillons avec Sidwaya depuis des années. Ce qui permet aux autres Burkinabè de mieux connaitre la Commission de l’informatique et des libertés et les actions que nous menons sur le terrain », a declaré Marguerite Ouédraogo/ Bonané. De la salle de documentation jusqu’à l’imprimerie en passant par la rédaction et le service web, la présidente de la CIL et sa délégation ont pu toucher du doigt les réalités des Editions Sidwaya, dans son fonctionnement, ses missions et la production du journal. « Nous avons eu des échanges assez riches et intéressants. Nous avons effectué une visite également des locaux jusqu’à l’usine où on produit le journal Sidwaya, l’imprimerie qui nous permet d’avoir au quotidien des informations », a laissé entendre l’hôte du jour.

Le professionnalisme de Sidwaya reconnu

A l’image de l’imprimerie, l’hôte du jour (milieu) a visité également la documentation, le service web et la rédaction de Sidwaya.

Appréciant à sa juste valeur le travail colossal qu’abat le personnel, au quotidien, pour mettre à la disposition des Burkinabè « l’information juste et de qualité » en faveur de la promotion de la paix et de la cohésion sociale, la présidente de la CIL a félicité Assetou Badoh et son équipe pour leur dévouement au travail en mettant à la disposition de la population, des informations constructives. « Grâce à vous, nous avons les informations qui contribuent à la paix et à la cohésion sociale. Avoir la bonne information, aujourd’hui, est très important dans ce contexte des réseaux sociaux. Alors qu’ici, nous avons l’information juste qui nous permet de travailler », a-t-elle soutenu. Afin de permettre à la « Maison commune » d’être encore plus efficace dans ses actions, Mme Ouédraogo a fait un plaidoyer auprès des plus hautes autorités du Burkina Faso pour un accompagnement conséquent. Toute chose qui, à l’entendre, permettra aux Editions Sidwaya de se doter d’un siège, de matériel à la hauteur de ses ambitions pour le bien des Burkinabè. Notons que l’un des temps forts de la visite a été l’entretien avec les journalistes sur la vie de son institution, en rapport avec la protection des données à caractère personnel et les actions de sensibilisation pour une bonne utilisation des réseaux sociaux, etc.

Soumaïla BONKOUNGOU

Comments

comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Generated by Feedzy
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com